Koudelka en vision panoramique

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 22 novembre 2017 - 108 mots

Photographie - En 1986, la mission photographique de la Datar passe commande à Josef Koudelka, l’auteur d’Exils et des Gitans, qui choisit de photographier au panoramique les paysages industriels et urbains du nord de la France à Paris. Depuis, il a adopté ce format. Son intérêt pour ces paysages s’est élargi à d’autres pays, de la République tchèque aux États-Unis.

Né à la faveur de l’exposition « Koudelka Industries », organisée par la biennale Foto/Industria de Bologne, cet ouvrage en rend compte dans une sélection resserrée de quarante panoramiques à la forte puissance évocatrice. Ce que restituent parfaitement l’impression, le format et la qualité du papier de l’ouvrage relié avec spirale.

Koudelka Industries,

textes François Barré et François Hébel, Éditions Xavier Barral, 102 p., 55 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°707 du 1 décembre 2017, avec le titre suivant : Koudelka en vision panoramique

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque