Mercredi 20 novembre 2019

Karol Wight délaisse les antiquités de la Villa Getty pour la verrerie du Corning Museum

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mai 2011 - 351 mots

[26.05.11] – Le Getty Museum vient d’annoncer la démission de Karol Wight, directrice des antiquités de la Villa Getty. Cette dernière s’en va rejoindre le Corning Museem of Glass, où elle pourra s’adonner à sa véritable passion, la verrerie.

Alors que James Cuno s’apprête à rejoindre le Getty Trust, la conservatrice du département des antiquités de la Villa Getty, Karol Wight, quitte le Getty Museum. A compter du 15 août 2011, la spécialiste de la verrerie qu’est Karol Wight dirigera le Corning Museum of Glass.

Diplômée d’histoire de l’art à l’Université de Californie, Karol Wight rejoint le Getty Museum en 1985. Elle consacrera au Getty plus de 20 ans de carrière avant d’être nommée conservatrice en chef du département des antiquités en 2007. Elle aura occupé ce poste pendant 4 années avant de remplacer David Whitehouse à la tête de l’une des plus importantes collections de verres au monde.

David Whitehouse, qui était le directeur exécutif du Corning Museum depuis 1999, entend poursuivre ses recherches pour le musée. Wight et Whitehouse pourront donc prolonger leur collaboration, laquelle avait pu être saluée lors de l’exposition « Reflecting Antiquity : Modern glass inspired by ancient Rome » présentée en 2007 au Corning Museum et à la Villa Getty. Quant à Karol Wight, elle se réjouit de rejoindre l’équipe dirigée par la présidente du musée Marie McKee afin de superviser la gestion de la collection et la définition de la politique institutionnelle. Elle prétend avoir été conquise par le Corning Museum tant pour son incroyable collection que pour sa programmation innovante.

Au Getty Museum, Karol Wight succédait à Marion True. Cette dernière avait elle aussi démissionnée, en 2005, mais pour d’autres motifs. L’Etat italien l’avait alors accusée de trafic d’antiquités. Il s’agissait de la seconde accusation de ce type portée à l’encontre de l’ancienne conservatrice. Mais, comme la Grèce avant elle, l’Italie avait finalement dû abandonner toute charge en raison de la prescription des faits.

Karol Wight s’était employée à élaborer une nouvelle réglementation pour les acquisitions et à faciliter les restitutions d’œuvres. Ainsi, la statue d’Aphrodite a pu être rendue par le Getty à l’Italie.

Légende photo

Entrée du Corning Museum of Glass - © photo Ruhrfisch - 2008 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque