Mercredi 19 décembre 2018

Saint-Étienne (42)

Joyeux anniversaire "Sainté"

Musée d’art moderne et contemporain - Jusqu’au 30 novembre 2018

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 21 décembre 2017 - 310 mots

Pour ses 30 ans, le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole a vu les choses en grand, avec une programmation copieuse et variée.

Pour souffler ses bougies en grande pompe, l’établissement a ainsi offert une carte blanche à une vedette de l’art actuel, Anish Kapoor, à qui il a confié les clefs de la salle centrale tandis que le reste de l’immense bâtiment déroule un parcours thématique exclusivement bâti à partir des collections. Un foisonnant réaccrochage qui marque, l’air de rien, une petite révolution dans le fonctionnement de l’institution.

Depuis une décennie, en effet, le musée avait un peu sous-exploité l’énorme potentiel de sa collection, pour laisser davantage de place à de vastes expositions temporaires. Ce changement de braquet fait partie de la stratégie impulsée par la nouvelle directrice, Aurélie Voltz, tout comme la tentative audacieuse de réintégrer ponctuellement de l’art ancien. Car le public l’ignore souvent, mais l’établissement possède également des œuvres patrimoniales, en raison de l’histoire complexe de l’institution.

Pour préparer cet accrochage thématique, premier épisode d’une série, l’équipe s’est plongée avec une gourmandise manifeste dans ce fonds de vingt mille œuvres, qui est l’un des plus beaux et des plus éclectiques de France pour l’art moderne et contemporain. Un des atouts de ce parcours est sa dimension pluridisciplinaire affirmée qui prend tout son sens, notamment, dans la séquence traitant des rapports entre art et industrie. Une véritable ode à la peinture moderne et au design qui permet de souligner la richesse de la collection dans ce domaine.

Autre belle réussite : la confrontation de différentes mouvances d’artistes autour de la question du retour à la nature. Si certaines séquences sont plus bancales - comme la dialectique Figuration/Défiguration qui sonne un peu creux -, l’ensemble des chapitres livre tout de même une pertinente démonstration de la qualité de la collection, tout en ménageant de belles redécouvertes.

« Anish Kapoor, Considérer le monde »,
Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole, rue Fernand-Léger, Saint-Priest-en-Jarez (42), www.mamc-st-etienne.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°708 du 1 janvier 2018, avec le titre suivant : Joyeux anniversaire "Sainté"

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque