Vendredi 19 octobre 2018

Jean Nouvel présente les plans du Musée national du Qatar à Doha

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mars 2010 - 441 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [26.03.10] – Jean Nouvel a présenté lors d’une cérémonie au Museum of Modern Art (MOMA) de New York, les plans de son projet pour le Musée national du Qatar prévu pour 2013.

Jean Nouvel est partout. Un jour, il est chargé de la conception du Pavillon Serpentine 2010 à Londres, le suivant, il présente son projet pour le futur Musée national du Qatar au MOMA de New York où il doit également construire une tour de 320 mètres de haut pour l’extension du musée.

Installé au sud de la corniche de la capitale qatari sur un site de 140 000 m² et entouré d’un parc qui interprète un paysage de désert qatari, le musée offrira à la fois des espaces d’exposition permanente – 40 000 m² – et temporaire. Il comprendra un auditorium, un restaurant, des boutiques de musée et un studio de télévision. Des installations séparées sont prévues pour les groupes scolaires et invités spéciaux. Le musée sera également doté d’un centre de recherche sur le patrimoine, de laboratoires de restauration d’œuvres.

Inspiré par la rose des sables, l’ensemble de pavillons sous forme de disques – en acier revêtus de béton armé – entrelacés aux façades vitrées filtrant la lumière qui composent le bâtiment inclut une structure historique, le palais Fariq Al-Salatah, construit en 1901 et qui faisait jusque-là office de musée du patrimoine.

Selon Peggy Loar, directrice du musée, « cette institution sans précédent permettra aux Qataris de découvrir davantage sur leurs ancêtres, leur enracinement dans la région, mais surtout d’apprendre l’histoire » de la ville de Doha qui n’était, il y a quelque années de cela, qu’un simple village de pêcheurs.

Les salles proposeront un discours autour de thèmes majeurs liés entre eux comme l’histoire naturelle – faune et flore – de la péninsule arabe, l’histoire sociale et culturelle du Qatar avec ses traditions et ses valeurs et un autre pôle qui explorera l’histoire du Qatar en tant que nation du XVIIIe siècle à nos jours.

La collection se compose actuellement de quelque 8 000 objets – de la période glaciaire à nos jours en passant par les périodes islamiques – parmi lesquels des objets archéologiques, des éléments architecturaux, des tentes, mais aussi des textiles et des costumes caractéristiques de la culture bédouine ou encore des livres et documents historiques.

Après l’ouverture très réussie en 2008 du Musée d’art islamique, œuvre de l’architecte Ieoh Ming Pei, la Qatar Museum Authority (QMA) marque, avec cette annonce, la prochaine étape de son programme de développement du Qatar en une plaque tournante de la culture du Moyen-Orient et du monde. Le coût total du projet n’a pas encore été révélé.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque