Dimanche 21 octobre 2018

Jean Hamon contre le conseil général des Hauts de Seine

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 mai 2008 - 313 mots

NANTERRE [16.05.08] – Le promoteur immobilier Jean Hamon réclame des impayés au conseil général des Hauts de Seine après l’annulation du projet de création d’un musée d’art contemporain à Issy les Moulineaux.

Après l’annulation de son projet de musée d’art contemporain sur l’Ile Saint Germain à Issy-les-Moulineaux, Jean Hamon a saisi le tribunal d’instance de Vanves et réclame 200 000 euros au conseil général des Hauts de Seine, une somme qui correspond au paiement des loyers et des charges prévus dans l’accord qu’il a passé en 2001 avec le syndicat mixte de l’Ile Saint Germain. L’accord stipulait qu’en échange d’une donation de 192 œuvres par Jean Hamon, le syndicat mixte s’engageait à construire un musée sur l’île Saint Germain pour exposer les œuvres.

En attendant la construction du musée, les œuvres étaient en effet stockées dans une propriété du promoteur, dont le syndicat mixte s’était engagé à payer les frais de gardiennage et le loyer. Le musée n’a finalement jamais été construit car la justice avait annulé les travaux en 2004, saisie par une association de défense de l’environnement. Selon un rapport de la chambre régionale des comptes d’Ile de France, « des factures qui ne correspondaient pas à ce qui était dû au titre de la donation » ont été trouvées : cela concerne les loyers et les charges non versés en 2007 et 2008. L’avocat du Conseil Général, Me Olivier Schnerb, a demandé qu’un expert-comptable soit nommé pour vérifier les comptes. Le tribunal d’instance de Vanves rendra son verdict le 3 juillet 2008.

Une autre information judiciaire a été ouverte par le parquet de Versailles, qui soupçonne des détournements de fonds entre le syndicat mixte et Jean Hamon. Le promoteur Jean Hamon, le secrétaire d’Etat à la fonction publique et maire d’Issy-les- Moulineaux André Santini, et l’ex-président du Conseil Général des Hauts de Seine Charles Pasqua ont été mis en examen.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque