Vendredi 14 décembre 2018

Jack Lang pressenti pour prendre la direction de l’IMA

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 janvier 2013 - 317 mots

PARIS [09.01.13] – L’ancien Ministre de la Culture vient d’être proposé par les autorités françaises pour prendre la direction de l’Institut du Monde Arabe.

Depuis le départ de Renaud Muselier (UMP) en novembre dernier, révoqué par le Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius (PS), les spéculations allaient bon train concernant l’identité du nouveau Président du Haut Conseil de l’Institut du Monde Arabe.

Ségolène Royal avait été un temps pressentie pour prendre la tête de l’IMA. L’ex-candidate à la présidence de la République avait cependant fait savoir qu’elle ne briguait pas la direction de l’Institut. L’ancien Président du château de Versailles Jean-Jacques Aillagon aurait également refusé de prendre la suite de Muselier, arguant de la complexité diplomatique du lieu et de la fonction. C’est finalement l’ancien Ministre de la Culture Jack Lang qui a été retenu par les autorités françaises, et proposé aux pays arabes partenaires pour prendre la tête de l’IMA.

Il est vrai que la tâche est difficile. Un récent rapport de la Cour des Comptes concernant la période 2007 – 2011 a mis en évidence la situation peu enviable de l’IMA.

La prise en main de l’institution pourrait néanmoins être quelque peu facilitée par la réorganisation de la présidence de l’IMA. Jusqu’en 2009, le Président du Haut Conseil dirigeait également le Conseil d’administration (CA) de l’Institut. Le Président de l’époque, Dominique Baudis avait cependant – cumul de mandats oblige – nommé un président pour le Conseil d’administration, conservant seulement la tête du Haut Conseil. La Cour des Comptes a depuis estimé que ce changement de statut nuisait à la cohérence de l’administration de l’IMA et qu’il en résultait de nombreux « dysfonctionnements ».

L’arrivée de Jack Lang se couplera donc avec un retour à la double présidence, reprenant ainsi les fonctions de Bruno Levallois, actuel Président du CA. Reste à savoir si ce changement suffira à donner au nouveau Président le pouvoir de redynamiser l’IMA.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque