Jack Lang met l’IMA à l’heure marocaine

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 mars 2013 - 275 mots

PARIS [15.03.13] – L’Institut du Monde Arabe (IMA) souhaite mettre en valeur la culture marocaine et ses créations dès septembre 2014. En visite chez le roi Mohammed VI au Palais Royal de Fès, Jack Lang, nouveau président de l’IMA, tient à renforcer les relations avec les pays arabes fondateurs de l’institution.

Jack Lang, ancien ministre de la Culture et nouveau président de l’Institut du Monde Arabe (IMA), vient d’annoncer la préparation pour septembre 2014 d’ « un grand évènement autour de la création culturelle et artistique marocaine ». C’est à Jean-Hubert Martin, actuel commissaire général de la rétrospective Dali au Centre Pompidou, qu’a été confiée la préparation de cette grande manifestation destinée à dévoiler « la magie du Maroc contemporain ». Les compétences d’un commissaire marocain seront également mises à contribution, et l’ensemble du bâtiment sera mobilisé.

Au Palais Royal de Fès, le roi Mohammed VI a reçu Jack Lang, qui a ainsi connu sa première entrevue avec un chef d’État étranger depuis sa nomination à la présidence de l’IMA. Il a d’ailleurs exprimé son désir « d’établir des relations plus fortes avec chaque pays arabe membre fondateur » de l’institut, auquel il souhaite « donner un nouvel élan ». Ce rapprochement culturel devrait être définitivement officialisé lors du passage de François Hollande au Maroc début avril.

Le nouveau président de l’IMA entend par ailleurs profiter de cet évènement autour du Maroc pour amorcer la restauration du bâtiment conçu par Jean Nouvel, qui nécessite encore des financements. Autre projet : cultiver les relations de l’IMA avec les autres institutions culturelles parisiennes ; « il ne doit pas rester enfermé dans ses murs ». (Avec AFP)

Légende photo

L'Institut du Monde Arabe - © Photo dalbera - 2008 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque