Insolite – Des cornes de rhinocéros volées pourraient nuire à la santé de leurs détenteurs

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 avril 2008

CAPE TOWN (AFRIQUE DU SUD)[16.04.2008] – 2 cornes de rhinocéros empoisonnées ont été volées lors d’une exposition au South Africa Museum de Cape Town samedi 12 avril dans la soirée. Les autorités préviennent : il y a danger de mort pour ses receleurs et leurs futurs acheteurs.

Le vol des cornes de rhinocéros exposée en Afrique du Sud, apparemment très bien organisé, pourrait être destiné à l’exportation : réduites en poudre, elles sont revendues en Asie au prix fort comme aphrodisiaque.

Jatti Bredekamp, directeur des musées Isiko, déplore la perte de ces pièces inestimables, et s’alarme : « Sans le savoir, les voleurs se sont exposés à un danger bien plus grand qu’une arrestation et un emprisonnement (…) Cela pourrait avoir des conséquences imprévues ». En effet, ces cornes récemment volées peuvent s’avérer mortelles pour les usagers en mal de plaisir : naturalisées au 19è siècle, elles sont imbibées d’arsenic et de DTT, un insecticide. Ces deux poisons sont extrêmement forts et résistent au temps.

Une autre tentative de vol ayant eu lieu avant le cambriolage de samedi soir, les dirigeants du South African Museum ont retiré les autres cornes de rhinocéros de l’exposition. (source Reuters)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque