Vendredi 15 novembre 2019

Grève du personnel du MUCEM

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 mai 2011 - 248 mots

MARSEILLE [02.05.11] – Le personnel du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) était en grève le 28 avril. Il proteste contre un projet de privatisation de la surveillance.

%26#160;

L’ouverture prochaine du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) pose déjà des problèmes sociaux. Actuellement regroupé au sein d’un musée dit SCN (Service à Compétence Nationale), le personnel du musée s’est mis en grève, le 28 avril, après que la direction générale du patrimoine, sa direction de tutelle, a annoncé que le personnel de sécurité du futur MUCEM serait confié à une entreprise privée.

Le MUCEM est une restructuration du Musée des arts et traditions populaires de Paris, qui a fermé ses portes en 1997 afin d’être délocalisé et redynamisé. Il comprendra les collections du musée parisien et le personnel parisien sera redéployé, soit au musée marseillais, soit dans d’autres structures du ministère de la Culture.

Cette grève, organisée par cinq syndicats de la Culture (CFDT, CFTC, CGT, FSU, SUD) s’est arrêté vendredi matin, après un vote en faveur de la reprise du travail lors d’une assemblée générale, selon Carole Etienne-Boisseau, administratrice du MUCEM.

Le MUCEM est un projet phare pour le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, qui a précisé vouloir garder un œil sur les conditions de travail du personnel de l’ancien musée parisien. Dix ans après le lancement du projet du musée marseillais, celui-ci doit ouvrir en 2013, année où la cité Phocéenne deviendra capitale européenne de la Culture.

Légende photo

Le Mucem, et le fort saint-Jean, à Marseille. © Rudy Ricciotti/Ateliers Lion Architectes et Urbanistes.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque