Grève annoncée du personnel de la National Gallery

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 janvier 2015 - 209 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [30.01.15] - Face à la privatisation des fonctions d’accueil et de surveillance au sein de l’aile Sainsbury du musée, le personnel a décidé de se mettre en grève.

La semaine dernière, un vote secret avait lieu au sein du personnel de la National Gallery pour décider d’une grève en réaction à l’annonce de privatisation faite par la direction. En effet, une entreprise privée de sécurité, CIS Security, a été choisie pour assurer les fonctions d’accueil du public et de surveillance des œuvres dans l’aile Sainsbury.

Le résultat du vote a conclu à l’organisation d’une grève de cinq jours, entre le 3 et le 7 février 2015. La direction du musée se dit « déçue » de la décision quand le secrétaire général du syndicat majoritaire, les Public and Commercial Services (PCS), Mark Serwotka, qualifie « d’imprudente » la décision des dirigeants.

Alors que 250 salariés sont impliqués dans ce différend social avec la direction, Mark Serwotka explique que cette grève mettra l’institution dans la lumière pour de mauvaises raisons et espère que cette publicité négative fera reconsidérer au musée la décision de privatisation qui « risque de nuire à la réputation internationale [du musée] comme l’un des plus grands atouts culturels du Royaume-Uni », d'après la BBC.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque