Lundi 16 décembre 2019

Giotto utilisait du lait dans la préparation de ses fresques

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 février 2009 - 133 mots

ROME (ITALIE) [27.02.09] – Des chercheurs ont découvert des protéines laitières dans les fragments de la fresque de Giotto de la Basilique de Saint François d’Assise.

Lors d’une analyse des fragments de la fresque de la Basilique de Saint François d’Assise, un groupe de biochimistes de l’université de Naples a trouvé des protéines laitières dans le chef-d’œuvre de Giotto, annonce l’agence ANSA.

« Nous avons développé une technique non-invasive pour étudier la composition des substances utilisées pour préparer la base des fresques et pour coller la très fine feuille d’or des auréoles. Ainsi, on a réussi à isoler des protéines laitières », a expliqué Pietro Pucci, le chef de l’équipe de biochimie, dans une conférence tenue le 25 février. Selon Pucci, cette découverte sera très utile aux historiens de l’art et aux restaurateurs.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque