Gilberto Gil démissionne de son poste de ministre de la culture au Brésil

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 1 août 2008 - 145 mots

BRASILIA (BRESIL) [01.08.08] - Le ministre de la culture brésilien, Gilberto Gil, a présenté sa démission au président Lula pour se consacrer de nouveau à la musique.

Gilberto Gil avait été nommé ministre de la culture en 2003 après l’élection du président Lula. Il avait été reconduit dans ses fonctions après la réélection du président en 2006. Depuis 1989, il exerçait des fonctions politiques, d’abord en tant que conseiller municipal à Salvador, sa ville natale.

Célèbre guitariste et chanteur, Gilberto Gil avait débuté sa carrière musicale au début des années 1960. Figure emblématique du mouvement tropicalia né en réaction au coup d’Etat de 1964, Gilberto Gil avait été emprisonné en 1969 par la junte militaire. Sa musique s’est d’abord inspirée du mouvement psychédélique et hippie puis du reggae. Exilé à Londres après 1970, il a notamment joué avec des groupes comme Yes et Pink Floyd.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque