Samedi 22 février 2020

Géraud Didier succède à Didier Fusillier à la direction du Manège, scène nationale de Maubeuge

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 19 février 2016 - 350 mots

MAUBEUGE (NORD-PAS-DE-CALAIS-PICARDIE) / MONS (BELGIQUE) [19.02.16] - Géraud Didier a été nommé directeur du Manège de Maubeuge, en remplacement de Didier Fusillier, resté 25 ans à ce poste, devenu depuis président du Parc de la Villette.

Resté vacant pendant sept mois après le départ de Didier Fusillier pour la Villette le poste de directeur du Manège de Maubeuge est désormais pourvu : Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, et Arnaud Decagny, maire de Maubeuge ont donné leur agrément à la nomination de Géraud Didier (46 ans).

Réuni le 29 janvier dernier, le jury de l’association (composé de représentants du ministère de la Culture, de la Région, du conseil d’administration du Manège, de la municipalité et de l’Agglomération), avait en effet proposé de façon unanime la nomination de Géraud Didier à la direction du Manège, scène nationale de Maubeuge. Il a été choisi parmi les cinq derniers candidats en lice : Corinne Solini, actuellement coordinatrice artistique du Manège ; Bérengère Deroux, chargée du numérique pendant Mons 2015 ; Jean-Luc Baillet et René Peilloux.

Directeur des affaires culturelles de Saint-Dié-des-Vosges (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine), Géraud Didier était jusqu’en 2015 responsable de La Nef, fabrique des cultures actuelles créé par la commune. Auparavant, il a été directeur général adjoint de l’auditorium et de l’Opéra de Dijon. Entre 2002 et 2001, il a été secrétaire général, puis conseiller artistique du Maillon à Strasbourg.

La scène nationale de Maubeuge est reconnue depuis 1991 pour son engagement sur un territoire transfrontalier et son ouverture aux émergences et aux nouvelles esthétiques. En 2002, les villes de Mons et de Maubeuge, distantes de 17 km de part et d’autre de la frontière, décident d’unir leurs institutions : le Manège Mons Maubeuge est créé avec pour mots d’ordre la démocratisation de la culture et la qualité de la programmation.

Géraud Didier succède ainsi à Didier Fusillier, resté 25 ans à la direction du Manège de Maubeuge (et qui est depuis président du Parc de la Villette).

Yves Vasseur, directeur du Manège de Mons laissera quant à lui sa place Philippe Degeneffe, dans un climat économique et social tendu.

Légende photo

Le Manège de Maubeuge © Photo Chatsam - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque