Jeudi 19 septembre 2019

Geneviève Gallot rempile aux Arts Déco

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 décembre 2011 - 304 mots

PARIS [08.12.11] - Le mandat de Geneviève Gallot à la direction de l’École nationale supérieure des arts décoratifs a été renouvelé. Sa feuille de route ne devrait pas changer : internationaliser l’école, diversifier l’origine sociologique des étudiants, développer la recherche, augmenter les ressources propres.

La décision était attendue. Le mandat de Geneviève Gallot, la directrice de l’École nationale supérieure des arts décoratifs, a été renouvelé pour ce qui devrait être la dernière fois, compte tenu des règles de la limite d’âge dans la fonction publique.

Depuis son arrivée elle s’est attachée à redynamiser cet établissement d’enseignement supérieur sous tutelle du ministère de la Culture, réputé difficile à gérer. Voulant dépasser le débat « école d’art ou école d’art appliqué », elle s’assure que les formations dispensées dans les 10 sections de l’école soient à la fois professionnalisantes et prennent en compte les grandes évolutions de la société. 80 % des étudiants trouveraient un emploi correspondant à leur qualification dans les trois ans suivant leur diplôme.

L’ENSAD figure dans le regroupement des 16 institutions d’enseignement intitulé PSL* qui a été sélectionné dans le cadre du programme « Initiatives d’excellence » (IDEX). Ces IDEX, aujourd’hui au nombre de 3, seront dotées d’un fonds pouvant aller jusqu’à 1 milliard d’euros dont elles pourront jouir des revenus financiers annuels. La mise en place d’un doctorat en art commun aux quatre écoles de création (plus l’École Normale supérieure) membres de PSL* est l’un des bénéfices attendus de ce regroupement.

L’ENSAD doit cependant trouver des ressources propres pour financer l’envoi de ses étudiants à l’étranger tout en diversifiant l’origine sociologique des candidats.

Docteur en lettres, Geneviève Gallot a un long parcours dans la fonction publique culturelle. Elle a été conseillère technique dans le cabinet de Jack Lang entre 1990 et 1993. En 1999, elle avait pris la direction de l’Institut national du Patrimoine.

Légende photo

Geneviève Gallot - 2010 - © photo Benoît Linéro pour L'oeil

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque