Mercredi 13 novembre 2019

Fresque illustrée

Par James Benoit · L'ŒIL

Le 22 novembre 2017 - 159 mots

Roman  - Orhan Pamuk est un romancier de la mélancolie et souvent, dans sa vie publique, un homme engagé.

Prix Nobel de littérature en 2006, il publie en 2007 Istanbul, souvenirs d’une ville, vaste roman d’éducation sentimentale et de mutation personnelle au ton autobiographique. Il signe, avec ce récit initiatique vivant, humoristique et profond, traversé de superbes descriptions de lieux et d’instants, d’anecdotes et de gens, le portrait sensible en creux et à la première personne d’une ville vécue à la charnière de deux époques et de deux continents. Dans sa nouvelle présentation augmentée de 2017, la publication s’insère dans la catégorie « beaux livres » et s’enrichit de nombreuses photographies et reproductions choisies par l’auteur dans sa collection personnelle, de banques de photographes et de catalogues d’illustrations historiques. Autant de fragments de souvenirs qui complètent le récit. Autant de parcelles de rêves qui étendent la géographie d’une ville autant vécue que ressentie sur laquelle ils posent un regard d’amoureux sans concession.

Orhan Pamuk,
Istanbul, Souvenirs d’une ville,
Gallimard, réédition 2017, 525 p., 35 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°707 du 1 décembre 2017, avec le titre suivant : Fresque illustrée

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque