Mardi 10 décembre 2019

Fréquentation des expositions : les chiffres du 16 au 31 janvier 2008

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 février 2008 - 245 mots

Avec la fin de 4 grandes expositions parisiennes, s’achève définitivement le bilan des fréquentations pour l’année 2007. Des résultats en demi-teinte.

Le musée d’Orsay clôt 2007 avec la mémorable exposition du peintre Ferdinand Hodler. L’artiste suisse, largement méconnu en France jusqu’au sacre d’Orsay, a tout de même attiré au total 208 300 visiteurs. C’est un résultat comparable aux 217 500 entrées de l’exposition J.Bartohld Jongkind, présentée en 2004.

Rive gauche, toujours, le musée Maillol fait une fois encore la démonstration que la guerre fait moins recette que l’amour : 750 visiteurs en moyenne par jour avec l’exposition Allemagne : les années noires contre 1 500 visiteurs/jour comptabilisés pour Klimt : papiers érotiques, en 2005.

De l’autre côté de la Seine, le Petit Palais, malgré une belle saison, ne conclut pas sur un plein succès avec l’exposition Carriès : la matière de l’étrange. Avec 16 757 entrées, les monstres de terre cuite du sculpteur n’ont pas séduit autant que les peintures galantes de Sargent et Sorolla qui, à eux deux, avaient attiré 125 147 visiteurs. L’exposition Carriès enregistre la plus faible affluence depuis la réouverture du Petit Palais.

Dans le Marais, le musée d’art et d’histoire du judaïsme enregistre un score un peu décevant compte tenu de la médiatisation de l’exposition De Superman au chat du Rabbin : 25 297 visiteurs. La bande-dessinée n’attire pas autant les foules que les peintures de Rembrandt (Rembrandt et la Nouvelle Jérusalem : 57 012 visiteurs) exposées la même année.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque