Fréquentation décevante pour Seydou Keïta au Grand Palais

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 juillet 2016 - 227 mots

PARIS [18.07.16] – La monographie consacrée au photographe malien s’est clôturée lundi 11 juillet 2016 après avoir attiré 102 285 visiteurs, loin des 304 000 visiteurs d’Helmut Newton en 2012.

L’exposition Seydou Keïta (1921-2001), qui réunissait plus de deux cents tirages modernes ou d’époque du photographe, a attiré 102 285 visiteurs entre le 31 mars et le 11 juillet 2016 (88 jours), soit une moyenne de 1 140 visiteurs par jour. C’était la première fois que la Réunion des musées nationaux-Grand Palais (Rmn-GP) - avec la participation de la Contemporary African Art Collection (CAAC) – The Pigozzi Collection - consacrait une monographie à un artiste africain contemporain.

Assez décevant, ce chiffre est toutefois plus élevé que les 65 755 visiteurs venus pour l’exposition « Lucien Clergue. Les premiers albums » (80 jours entre le 14 novembre 2015 et le 15 février 2016). Au Grand Palais, les photographes anglo-saxons ont plus la cote auprès du public : 304 227 visiteurs avaient visité l’exposition Helmut Newton (24 mars - 30 juin 2012) et 158 891 visiteurs celle de Robert Mapplethorpe (26 mars - 10 juillet 2014), des expositions qui avaient respectivement duré 84 et 93 jours.

Seydou Keïta avait déjà bénéficié d’expositions monographiques, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain en 1994, au Museum of contemporary Art Cleveland en 2007, puis à la Tate Modern de Londres en 2008-2009.

Légende photo

Affiche de l'exposition Keitou Seyda au Grand Palais, du 31 mars et le 11 juillet 2016

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque