Vendredi 14 décembre 2018

François-Henri Pinault restitue deux bronzes à la Chine

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 26 avril 2013 - 295 mots

PEKIN (CHINE) [26.04.13] - Lors de la visite officielle de François Hollande à Pékin, François-Henri Pinault, qui entend s’implanter sur le marché du luxe chinois, a annoncé la restitution de deux bronzes à la Chine qui les réclamait depuis 2009.

François-Henri Pinault (le fils de François Pinault), PDG de Kering (anciennement Pinault-Printemps-Redoute) va restituer à la Chine deux sculptures provenant des collections du Palais d’Eté de Pékin, mis à sac par les troupes françaises et britanniques durant la seconde guerre de l’opium en 1860, a annoncé un porte-parole du groupe le 26 avril 2013.

Les deux têtes d’animaux de l'époque de l'empereur Qianlong (1736-1795), propriétés de Pierre Bergé, avaient été réclamées par la Chine lors de leur mise aux enchères chez Christie’s en février 2009.

Pierre Bergé avait déclaré qu’il n’accepterait de rendre les œuvres à la Chine - qui n’a pas pour habitude de racheter les objets qu’elle estime spoliés - que si cette dernière reconnaissait les droits de l’Homme.

« Je ne ferais pas de cadeau à la Chine », avait ajouté celui qui avait financé en 1989 la Maison de la Démocratie Chinoise de Paris, destinée à venir en aide aux dissidents et étudiants chinois ayant fui leur pays après les événements de la place Tiananmen.

François-Henri Pinault, a racheté les bronzes pour un prix non communiqué.

Faisant partie de la délégation de soixante patrons qui accompagnent François Hollande en visite en Chine pour la signature de contrats aéronautiques et nucléaires, François-Henri Pinault a annoncé au président chinois Xi Jinping la restitution des œuvres lors du diner d’Etat du 25 avril.

L’homme d’affaires spécialisé dans le luxe a acquis en décembre 2012 une participation majoritaire dans l’entreprise Qeelin, premier joaillier chinois pour laquelle il a déclaré « avoir de grandes ambitions ».

Légende photo

Tête de lapin et tête de rat en bronze provenant de la fontaine zodiacale du Palais d'Eté de l'Empereur Qianlong (Yuanming Yuan) Chine, Dynastie Qing, Epoque Qianlong (1736-1795) - © Photo www.christies.com 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque