Lundi 28 septembre 2020

Fin du litige entre un membre de la famille royale du Qatar et un client de Gagosian

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mai 2016 - 271 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [26.05.16] – La famille royale du Qatar et Leon Black, client de Larry Gagosian, ont trouvé un accord dans le conflit qui les opposait au sujet de la propriété d’un Buste de Femme de Picasso.

Lundi 23 mai, un accord amiable a été conclu entre un membre de la famille royale du Qatar, Sheikh Jassim bin Abdul Aziz Al Thani, et le milliardaire américain Leon Black, mettant fin au litige qui portait sur la propriété de la sculpture réalisée en 1931 par Picasso, Buste de Femme. Selon l’agence Bloomberg, les détails de l’accord n’ont pas été dévoilés, on ne sait donc pas qui conserve la propriété de l’œuvre et on ne connaît pas le montant de la transaction.

Le juge William Pauley a simplement signalé que les deux procès en cours devant les tribunaux de Manhattan avaient été annulés, sans qu’aucun frais n’ait été supporté par l’une ou l’autre des parties et que le litige avait été réglé à l’amiable. Il a ajouté que les deux parties pouvaient respectivement revenir sur leur décision et rouvrir le procès dans un délai de trente jours. La sculpture, qui appartenait à Maya Widmaier (la fille de Pablo Picasso et Marie-Thérèse Walter née en 1935), aurait été achetée par Larry Gagosian en 2015 au prix de 106 millions de dollars pour la revendre à Leon Black. Mais en janvier 2016, alors que l’œuvre était exposée au MoMa, Al Thani et l’Autorité des Musées Qataris en avaient revendiqué la propriété. Ils alléguaient avoir négocié l’achat de la sculpture pour 47,4 millions de dollars avec le fils de Maya Widmaier, Olivier Widmaier-Picasso, en 2014.

Légende photo

Pablo Picasso, Buste de Femme, 1931, Plâtre, © Photo : Acquavella Galleries

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque