Fermeture de la Fondation Francisco Godia à Barcelone

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 8 avril 2015 - 366 mots

BARCELONE (ESPAGNE) [08.04.15] – Après 15 ans d’activité, la Fondation Francisco Godia a fermé définitivement ses portes pour des raisons financières. Elle possède une des collections privées les plus importantes d’Espagne.

A Barcelone, les portes de la Fondation Francisco Godia sont restées fermées pendant plusieurs jours avant qu’un communiqué annonce le 2 avril sa fermeture définitive, rapporte El País. Durant ses 15 années d’existence, la Fondation a œuvré à mettre en évidence l'importance des collectionneurs privés dans la préservation du patrimoine culturel, à travers expositions, conférences et activités. Elle a également restauré son siège, la casa Garriga Nogués, trésor du paysage urbain de Barcelone conçu par l’architecte Enric Sagnier au début du XXe siècle.

La Fondation a été créée en 1998 par Liliana Godia, en mémoire de son père Francisco Godia, homme d’affaires, pilote de Formule 1 et amateur d’art. Sa collection comprend 1 500 pièces dont des œuvres médiévales, des céramiques, des dessins et des peintures des temps modernes jusqu’au XXIe siècle. C’est ainsi une des collections privées les plus importantes d’Espagne, présentant des artistes espagnols et étrangers de premier ordre tels Llorenç Saragossa, Pedro Berruguete, Francisco de Zurbarán, Pablo Picasso, Juan Gris, Joan Miró, René Magritte, Fernand Léger, Karel Appel, Antoni Tàpies, Eduardo Chillida, Miquel Barceló. La Fondation a organisé ces dernières années plus de trente expositions temporaires, et fait connaître au public plusieurs collections privées espagnoles.

Les problèmes financiers et le manque de soutien des pouvoirs publics ont conduit à la fermeture de la Fondation au public. La question de l’avenir de cette riche collection se pose aujourd’hui. Même si son espace est dorénavant fermé, la Fondation Godia a annoncé qu’elle « continuerait à travailler dans le secteur privé pour la reconnaissance de l'importance du collectionnisme ». Il semblerait que le Musée national d'art de Catalogne, principal musée de la région, ait été contacté par la Fondation pour qu’il accueille en dépôt ou se porte acquéreur d’une partie des collections. Plusieurs ventes d’œuvres ont eu lieu ces derniers mois, notamment un tableau de Joaquín Sorolla qui a atteint 2,9 millions d’euros chez Sotheby’s le 10 décembre dernier. Quant au siège de la Fondation, il pourrait être loué à la Fondation Mapfre de Madrid.

Légende photo

La fondation Francisco Godia dans la maison Carrigua Noguès à Barcelone en Espagne © Photo Kippelboy - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque