Mercredi 21 février 2018

galerie

Zurstrassen, la peinture comme crédo

L'ŒIL

Le 1 février 2008

La conquête de la couleur est l’une des grandes victoires de la peinture contemporaine. Des impressionnistes jusqu’aux larges aplats colorés de la peinture monochrome, en passant par les Fauves et les expressionnistes abstraits, la couleur se libère et devient sujet pur. Si bon nombre d’artistes s’en éloignent aujourd’hui, certains s’épanouissent dans ce médium et nous offrent encore de riches émotions. C’est le cas du peintre belge Yves Zurstrassen, que la galerie Xippas accueille pour la première fois. Les toiles de cet autodidacte, méconnu en France, ont été sporadiquement présentées à la Foire internationale d’Art contemporain. Son œuvre proche de l’expressionnisme abstrait s’est longtemps abreuvée de tonalités sombres, avant de s’abandonner au déferlement de la couleur dans les années 90. Depuis, les nuances, les reflets, les incessantes mutations, les tensions et les oppositions qu’elle suscite donnent des œuvres en perpétuel mouvement. Une quarantaine de peintures de petits formats et trois grands formats, dont l’un de deux mètres sur trois, nous convient à une immersion rafraîchissante.

- PARIS, galerie Xippas, 108, rue Vieille du Temple, tél. 01 40 27 05 55, 18 décembre-2 février, cat. 120 p., 100 ill. couleur.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°532 du 1 décembre 2001, avec le titre suivant : Zurstrassen, la peinture comme crédo

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque