Vendredi 19 octobre 2018

Cannes (06)

William Hayter, graveur hors pair

Centre d’art La Malmaison jusqu’au 30 avril 2017

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 17 février 2017 - 265 mots

Le centre d’art de Cannes, sous la direction de Frédéric Ballester, s’inscrit parfaitement dans la vocation de «Â passeur d’art » de cette institution. Sur ses cimaises sont actuellement exposées plus de cent vingt œuvres majeures du peintre et graveur britannique, Stanley William Hayter, méconnu en France, qui a pourtant joué un rôle essentiel dans la gravure moderne.

Qui plus est, Hayter s’est installé à Paris en 1926 et y a créé l’Atelier 17 (situé au 17, rue Campagne-Première) qui deviendra un véritable laboratoire pour l’avant-garde du XXe siècle : Picasso, Dalí, Chagall, Miró, Giacometti… L’œuvre gravée de Hayter est considérée de nos jours comme l’une des plus importantes. Expérimentateur inlassable, il découvre de nombreux procédés, dont « l’impression simultanée multicolore » permettant d’utiliser plusieurs couleurs avec une seule plaque. Sa technique de gravure est guidée par un tracé dynamique où le burin donne les lignes de force à ses compositions. Parallèlement à la gravure, Hayter a pratiqué la peinture, qu’il n’abandonnera jamais. Son œuvre peinte est tout aussi remarquable, notamment sa période surréaliste de 1928 à 1938, durant laquelle il se joint au groupe d’André Breton – ainsi que sa période expressionniste des années 1940 durant son exil à New York, où il recrée l’Atelier 17, véritable lieu de rencontre et d’initiation pour les artistes américains et émigrés : Pollock, Rothko, Matta, de Kooning, Léger, Masson… En gravure comme en peinture, les œuvres de Hayter dévoilent des rythmes stridents, des couleurs fluorescentes, des espaces ondoyants où la ligne est omniprésente, où chaque trait dessine l’espace et entoure l’énergie des objets. Un travail puissant à voir absolument.

« Stanley William Hayter ou la métamorphose des lignes »

Centre d’art La Malmaison, 47, boulevard de la Croisette, Cannes (06), www.cannes.com

Légende Photo :
William Hayter, Claduègne, 1972, eau-forte, essai couleur, 55,5 x 75,5 cm, collection particulière.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°699 du 1 mars 2017, avec le titre suivant : William Hayter, graveur hors pair

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque