Fondation Vuitton, Paris-16e Ouverture le 27 octobre 2014

Vuitton s’offre bilbao-sur-Seine

Par Christian Simenc · L'ŒIL

Le 21 août 2014 - 166 mots

Dans le bois de Boulogne, à Paris, face au Jardin d’acclimatation, d’immenses pans de verre transpercent aujourd’hui la cime des arbres.

Il s’agit de la Fondation d’entreprise Louis Vuitton qui ouvrira ses portes dans la foulée de la Fiac, à la fin du mois d’octobre. Le bâtiment, de 11 700 m2 , est signé par l’une des stars de la planète architecturale : l’Américain Frank Gehry, l’architecte du Guggenheim Bilbao, qui a été ici inspiré par trois architectures de verre et d’acier : d’un côté, le Grand Palais ; de l’autre, le Palais d’hiver et le Palmarium qui, au XIXe siècle, ornaient le Jardin d’acclimatation. Ce nouveau lieu destiné à « soutenir et promouvoir la création artistique contemporaine, française et internationale », se compose de onze galeries d’exposition dédiées non seulement à la collection permanente de la Fondation, mais aussi aux présentations temporaires et aux commandes artistiques. Mais pour l’heure, rien ne filtre sur la programmation, la Fondation souhaitant ménager ses effets pour le jour J.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°671 du 1 septembre 2014, avec le titre suivant : Vuitton s’offre bilbao-sur-Seine

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque