musée

Visites sous vidéosurveillance

L'ŒIL

Le 31 janvier 2008

Le projet du panopticon conçu par le philosophe utopiste Jeremy Bentham en 1785 sert de point de départ à cette exposition au sujet terriblement actuel : une prison circulaire, contrôlée par une tour hermétique dissimulant le regard du surveillant aux yeux des prisonniers, telle pourrait être aujourd’hui la définition métaphorique d’une société qui, par le biais d’une surveillance invisible, tend à induire en chacun le réflexe d’autodiscipline. Si les architectes de notre temps ont pu s’intéresser à cette organisation spatiale du contrôle collectif, tel Rem Koolhaas dans son Projet pour une prison panoptique en 1979, les artistes ont détourné de manière critique, dès les années 60 et 70, les nouvelles techniques d’observation de la vie publique et privée. L’historien de l’art Thomas Levine, auteur de cette exposition, souligne l’étape majeure franchie avec la vidéo dans les pratiques de la surveillance en temps réel. Bruce Nauman et Dan Graham, au début des années 70, ont impliqué le spectateur dans un dispositif d’auto-observation décalée. Quinze années plus tard, Sophie Calle demandait à sa mère d’engager un détective privé pour enregistrer des images de sa vie à son insu. Aujourd’hui, le phénomène de la webcam et des émissions du type Big Brother ont érigé en un système plus ou moins caricatural cette mise sous observation de l’intime. Ces glissements narcissiques entrent en contraste avec les œuvres plus politiques : les démarches de Peter Weibel, Vito Acconci, ou des groupes d’action récents, Surveillance Camera Players et New York Civil Liberty Union, prennent directement à partie, avec violence ou humour, les caméras de vidéosurveillance qui abusent des apories de la législation dans l’espace public. Réunissant une cinquantaine d’artistes, cette exposition donne sans aucun doute matière à réflexion.

- KARLSRUHE, Kunst und Medientechnologie, Lorenzstraße 19, tél. 07 21 8100 120, 13 octobre-24 février.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°533 du 1 février 2002, avec le titre suivant : Visites sous vidéosurveillance

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque