Mercredi 19 décembre 2018

musée

Une collection de lord

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 1 septembre 2000 - 167 mots

Pour son exposition du millénaire, les National Galleries of Scotland rassemblent une sélection de 80 peintures, sculptures, enluminures, majoliques et textiles issues de la collection de Alexander William, Lord Lindsay (1812-1880), constituée au milieu du XIXe siècle. Si ses premières amours vont aux livres (la bibliothèque de l’université John Rylands de Manchester prêtera son fameux fonds Bibliotheca Lindesiana), les choix de ce penseur et écrivain prolixe se portent très tôt sur les peintures religieuses siennoise et florentine des XIVe et XVe siècles. Lord Lindsay devient alors l’un des pionniers dans la redécouverte des Primitifs italiens. Il publie en 1847 ses Épisodes de l’histoire de l’art chrétien, première tentative sérieuse en Angleterre pour retracer l’évolution de l’art italien de Cimabue et Giotto au jeune Raphaël. L’exposition se fait l’écho de cette redécouverte précoce à travers les œuvres de Luca Signorelli, Ugolino di Nerio, Bastiano Mainardi, ainsi qu’une remarquable Crucifixion attribuée au Duccio.
ÉDIMBOURG, National Galleries of Scotland, jusqu’au 19 novembre.

ÉDIMBOURG, National Galleries of Scotland, jusqu’au 19 novembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°519 du 1 septembre 2000, avec le titre suivant : Une collection de lord

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque