Mercredi 20 novembre 2019

Château d’Oiron (79) Jusqu’au 2 octobre 2011

Une arche de Noé fait escale au château d’Oiron

Par Stéphanie Lemoine · L'ŒIL

Le 24 juin 2011 - 271 mots

L’animal est le fil rouge de « Monuments et animaux », un parcours à travers le patrimoine dont l’ambition est de faire (re)découvrir le passé de quarante sites classés (abbayes, palais, châteaux, etc.) à l’aune de la création contemporaine.

À l’appui de cet événement dont il est l’initiateur, Claude d’Anthenaise, directeur du Musée de la chasse et de la nature à Paris, rappelle d’abord que les bêtes, domestiquées ou indésirables, furent longtemps des hôtes de tous ces lieux. Surtout, leur présence « contribue à humaniser des sites que le poids de l’histoire pourrait rendre écrasants ». De fait, on peut difficilement concevoir un thème plus à même de fournir aux monuments associés à l’opération leur (f)lot d’estivants. 
Au château d’Oiron donc, la thématique animalière sonne comme une évidence : ouvert depuis plus de vingt ans à la création contemporaine, le site se fait fort d’inviter les artistes à travailler dans l’esprit de la Renaissance, en écho à l’histoire des lieux. Avec son titre emprunté à la Genèse, « Bestes, bestiaux et bestioles » prolonge ainsi la tradition humaniste des cabinets de curiosité et des ménageries et convoque un bestiaire contemporain d’une dizaine d’œuvres, dont cinq spécifiquement conçues pour l’occasion. Entre autres mirabilia, le visiteur pourra y découvrir une chouette de Claire Morgan, un nichoir pour chauve-souris signé Goliath Dyèvre, une vidéo de Mircea Cantor dans laquelle déjeunent des rapaces, ou encore une œuvre où Douglas Gordon réactive quelques symboles animaliers de la tradition chrétienne, tels que le paon, le serpent ou le chat.

« Bestes, bestiaux et bestioles »

Château d’Oiron, Oiron (79), tél. 05 49 96 51 25, jusqu’au 2 octobre 2011.

Sans oublier

Blois
« Adrien Thibault - céramiste royal à Blois »

EXPO 41
Du 25 juin au 18 septembre

Évreux
« Lumière captée Dietrich Mohr »
Musée d’art, d’archéologie et d’histoire
Du 30 avril au 25 septembre

Giverny
« Les Nymphéas, la maison et les jardins »
Fondation Claude Monet
Du 1er avril au 1er novembre

Granville
« Christian Bérard, l’enchanteur »
Musée d’art moderne Richard Anacréon de Granville
Du 14 mai au 30 août

Kerguéhennec
Un été à Kerguéhennec : Christian Jaccard, Pierre Tual
Domaine de Kerguéhennec

Morlaix
« Charles Lapicque/ Régates »
Musée des Jacobins
Du 2 juillet au 31 octobre

Nantes
« Orlan expose Un bœuf sur la langue »
Musée des beaux-arts, chapelle de l’Oratoire
Du 1er juin au 25 septembre

« Krijn de Koning: Veduta del patio »
Musée des beaux-arts
Du 1er juillet au 25 septembre

Rouen
« Alain Sicard peinture 2003-2011 »
Musée des beaux-arts
Du 9 juin au 4 septembre

Vendôme
« Les promenades photographiques » 
Dans toute la ville
Du 17 juin au 18 septembre

Finistère
« Chemin du patrimoine en Finistère »
Abbaye de Daoulas, Abbaye du Relec, Manoir de Kernault, Château de Kerjean, Domaine de Trévarez

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°637 du 1 juillet 2011, avec le titre suivant : Une arche de Noé fait escale au château d’Oiron

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque