Dimanche 18 février 2018

Un peu d’humour

Le Journal des Arts

Le 25 janvier 2008

Ce mois-ci, le sourire sera de rigueur au Camden Arts Centre de Londres (Arkwright Road, tél. 44 20 7435 2643), et ce pour plusieurs raisons. En premier lieu, la confirmation d’un fonds de 2,4 millions de livres (3,8 millions d’euros) accordé par la National Lottery pour des travaux d’embellissement ; ensuite, l’humour contagieux de l’artiste Douglas Huebler, et l’intelligence crue des sculptures et des photographies de David Shrigley (jusqu’au 14 avril). Le premier se voit consacrer une rétrospective qui contient nombre de photographies et de certificats datées des années 1960 et 1970. On y trouve aussi quelques documents encadrés concernant des projets. Un de ceux-ci demande à l’acquéreur de l’œuvre de trouver un point marqué au stylo-bille à Paris, aidé d’un plan de la capitale et d’une photo du lieu recherché. Mais, si vous refusez de jouer, peut-être le charme d’une série de visages, photographiés une seconde après qu’un étranger leur a dit qu’ils étaient beaux, vous fera revenir sur vos pas. Leur auteur, David Shrigley, est toutefois plus célèbre pour ses dessins, d’abord édités à Glasgow par un groupe qui publiait également des textes sataniques et un fanzine consacré à Marc Bolan, le chanteur du groupe T-Rex. Un début qui correspond parfaitement à son humour pince-sans-rire. L’un des travaux les plus sombres de la salle III, Vos parents, vous, votre petite sœur et les services sociaux, implique deux raquettes et une balle de ping-pong...

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°145 du 22 mars 2002, avec le titre suivant : Un peu d’humour

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque