Art contemporain

Un été studieux pour l’école de Bourges

Par Alice Fiedler · lejournaldesarts.fr

Le 20 juillet 2020 - 433 mots

BOURGES

Faute d’édition 2020 de Bourges Contemporain, l’école nationale d’art organise trois expositions pendant l’été.

Françoise Azambourg, Intouchables, création 2016 – 2020, verre soufflé en libre, ajouts à chaud d’éclats de verre, oeuvre présentée dans l'exposition Vivace et Troppo. © CIAV Meisenthal
Françoise Azambourg, Intouchables, création 2016 – 2020, verre soufflé en libre, ajouts à chaud d’éclats de verre, oeuvre présentée dans l'exposition « Vivace et Troppo ».
© CIAV Meisenthal

Bourges Contemporain est née en 2019 d’une collaboration entre la Ville de Bourges, l’école d’art et l’association Antre Peaux, dans le but de développer l’art contemporain dans la ville. La première édition comportait une vingtaine d’expositions, organisées notamment dans des sites patrimoniaux. Une équipe de médiateurs et un bus étaient mis à disposition des visiteurs. Mais la crise du Covid-19 aura eu raison de Bourges contemporain. En lieu et place, l’École nationale supérieure d’art (ENSA) de Bourges organise trois expositions. 

La première des trois expositions de l’ENSA, est intitulée « Vivace et Troppo – Le verre à l’état libre ». Y sont présentées 85 œuvres produites par 38 artistes, nées d’un travail commun des étudiants de l’école, de sociologues et de scientifiques sur le patrimoine verrier régional. Les œuvres interrogent le rapport de l’homme et de la société au verre.

Dans « Envie d’objet – objet en vie » de Yunong Huo, des objets du quotidien sont récupérés et transformés en installations-sculptures. L’étudiante chinoise en 5e année questionne la valeur symbolique et utilitaire de ces objets en fonction de notre culture. Les œuvres sont à voir dans la vitrine LE COIN, le dispositif d’expérimentation d’accrochage de l’école.

La troisième exposition « Une classe ne se tient pas sage toute seule » se réfère à une vidéo de 2018 filmée par un policier. La vidéo montre des lycéens à genoux les mains sur la tête, après qu’ils ont participé à un blocage de leur lycée. Les six artistes présentés examinent les dispositifs d’autorité et de pouvoir en lien avec l’actualité, par des images, sculptures et jeux.

L’ENSA, une des rares écoles nationales en région, offre une formation artistique pluridisciplinaire (arts visuels, performatifs et sonores) et délivre des diplômes d’État du niveau licence au 3e cycle. Installée dans un bâtiment historique, elle accueille chaque année 200 étudiants. L’école collabore avec des intervenants extérieurs du milieu artistique, culturel et scientifique, organise des échanges internationaux et participe à la vie culturelle de la ville.

INFORMATIONS

« Vivace et Troppo – Le verre à l’état libre »
du 24 juillet au 20 septembre, du mardi à dimanche, de 15h à 19h au Château d’eau de Bourges

 

« Envie d’objet – objet en vie »
du 21 juin au 21 septembre dans la vitrine LE COIN de l’enclos des Jacobins, 18000 Bourges

« Une classe ne se tient pas sage toute seule »
du 19 août au 25 septembre, lundi au vendredi, 15h à 19h, à la Galerie La Transversale au Lycée Alain-Fournier, Bourges

Thématiques

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque