Vendredi 20 septembre 2019

Un autre Derain

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 15 septembre 2010 - 115 mots

DOUAI (NORD) - Le Musée de la Chartreuse à Douai s’intéresse à deux facettes peu connues du talent d’André Derain (1880-1954) : la sculpture et la photographie.

Impressionné par l’œuvre sculpté de Paul Gauguin, Derain s’initie très vite à l’art du relief polychrome en bois, puisant son inspiration dans l’art africain et l’Antiquité classique. Viennent ensuite les modelages en plâtre, les masques en cuivre puis en tôle de fer, et le modelage de la terre. Photographe, Derain l’était en amateur, saisissant nus féminins, paysages et natures mortes.

« Derain. Sculpteur et photographe », Musée de la Chartreuse, 130, rue des Chartreux, 59500 Douai, tél. 03 27 71 38 80. Du 17 mai au 14 septembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°281 du 9 mai 2008, avec le titre suivant : Un autre Derain

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque