Lundi 16 septembre 2019

Trésors autochromes

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 septembre 2010 - 96 mots

PARIS - Aujourd’hui oublié, Léon Gimpel (1873-1948) fut pourtant un des photographes les plus reconnus à la Belle Époque.

Dès ses débuts en 1897, il réalise de nombreux reportages pour la presse, notamment dans L’Illustration, photographiant la naissance de l’aéronautique comme la vie nocturne parisienne. Passionné par la technique, Gimpel perfectionne l’autochrome mis au point par les frères Lumière. La présentation du Musée d’Orsay, à Paris, permet de découvrir ces fragiles plaques de verre, rarement exposées.

Musée d’Orsay, Galerie de photographie, 62, rue de Lille, 75007 Paris, tél. 01 40 49 48 14. Jusqu’au 27 avril.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°276 du 29 février 2008, avec le titre suivant : Trésors autochromes

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque