Vendredi 23 février 2018

Total celebration

Par Manou Farine · L'ŒIL

Le 2 octobre 2007

Honneur aux rutilants locaux de l’École nationale supérieure des Arts décoratifs. L’heure est donc aux célébrations, épongeant la discrétion jusqu’ici de mise dans l’établissement pour rendre justice à la qualité décisive de son enseignement. Au programme des festivités, l’Ensad affiche à la manufacture des œillets une vitrine de prestige, rappelant – puisque besoin était – que Pierre Bismuth, Xavier Veilhan, Claude Closky, Nina Childress, Pierre Huyghe et les M/M étaient, avant d’incarner l’une des plus convaincantes familles de la scène contemporaine française, des anciens de l’Ensad. Alors que les quelques spécialités de l’école jusqu’ici abritées par la manufacture rejoignent aujourd’hui les locaux de la rue d’Ulm, l’ancienne fabrique se souvient de cette génération « arts déco », étudiants au début des années 1980, agitateurs et explorateurs de nouvelles pratiques réunis pour la première fois le temps d’une exposition. Les papiers peints de Closky, les rondes Spinning Machines de Veilhan répondent ici sans heurt à l’assemblage coloré de cloisons légères signé Pierre Bismuth. Des choses en moins, des choses en plus déjà vues à la Cosmic Galerie découpent des tranches circulaires, escamotent la matière, défont le mur pour mieux perturber l’espace et contester notre relation aux choses vues. Un principe global, facétieux et visuellement soigné qui n’est pas sans rappeler ses camarades de promo, quitte à composer un rassemblement de circonstance au parfum séduisant de showroom. Mais pas seulement. S’ils cultivent évidemment leur singularité, les sept artistes font d’abord montre d’une manière décomplexée et hardie, relayant, assemblant, examinant dessin, graphisme, réflexion sur l’ornement, design, son, photographies, images, installations environnementales dans le champ (très) élargi des arts visuels. Rappel d’un paysage artistique assurément et depuis longtemps déjà débarrassé de la catégorisation par médium. « Recall » dit l’exposition. Comme souvenir. Total Recall disait le roman de science-fiction de Philippe K. Dick. Comme anticipation. Décidément appropriés à l’Ensad.

« Recall », IVRY-SUR-SEINE (94), manufacture des œillets, Grande Halle, 25-29, rue Raspail, tél. 01 46 71 71 10, jusqu’au 17 décembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°564 du 1 décembre 2004, avec le titre suivant : Total celebration

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque