Jeudi 19 septembre 2019

Poissy (78)

Saint Louis, le contemporain

Musée du jouet Jusqu’au 4 janvier 2015

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 24 juin 2014 - 330 mots

Saint Louis au Musée du jouet ? Non, il ne s’agit pas d’une exposition sur les jeux d’enfant du roi Louis IX, qui naquit il y a huit cents ans en la commune de Poissy, mais d’une exposition sur son action politique.

Seulement, depuis plus de quinze ans, le Musée d’art et d’histoire de la ville, qui organise l’événement, n’a plus d’espace d’accueil et les deux musées se partagent alternativement trois étroites salles. Heureusement, l’endroit n’est pas tout à fait dénué de sens ni de prestige  puisqu’il repose justement sur les vestiges du prieuré Saint-Louis. Celui-ci fut édifié en 1304 par son petit-fils, Philippe le Bel, sept ans après la canonisation du souverain par Boniface VIII. On peut lire sur la bulle papale qui clôt le parcours le détail des miracles post-mortem de Louis IX, rapportés par son armée d’hagiographes. Cette canonisation rapide et unique dans la royauté française forgea la figure du bon roi, droit et moral, rendant la justice assis sous un chêne, au plus près de ses sujets. Cette image d’Épinal, qui hante les livres d’écoliers et les gravures du XIXe siècle présentés, recouvre toutefois une réalité politique quelque peu oubliée : sous couvert de sa mission divine, saint Louis fonde effectivement un véritable gouvernement royal en lien direct avec ses administrés, court-circuitant le pouvoir des seigneurs et surveillant la moralité de ses représentants sur le territoire. Il crée pour cela de nouvelles institutions dont les noms résonnent à nos oreilles aujourd’hui encore, tels le Conseil, la Cour des comptes et le Parlement. On peut lire dans l’exposition l’incidence de cette nouvelle administration royale à travers les actes émanant directement du roi, ses lettres échangées avec ses agents répartis dans le royaume (les fameux baillis et sénéchaux) et les enquêtes qui font remonter les plaintes de la population directement au souverain. Un sujet éminemment contemporain, qui vient à point nommé rafraîchir de lointains cours d’histoire et rappeler la racine de nos institutions actuelles, en cette année électorale.

« Sous le sceau du roi. Saint Louis, de Poissy à Tunis, 1214-1270 »

Prieuré royal Saint-Louis/site du Musée du jouet, 1, enclos de l’Abbaye, Poissy (78), www.ville-poissy.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°670 du 1 juillet 2014, avec le titre suivant : Saint Louis, le contemporain

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque