centre d’art

Rayon mode

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 1 décembre 1999

En invitant Michel Blazy, Didier Marcel, Mathieu Mercier et Hugues Reip et en réunissant leurs travaux sous l’intitulé générique de « Showroom », Claire Le Restif qui est le commissaire de cette exposition s’est donnée trois objectifs. Le premier est de réfléchir au concept même d’exposition collective au regard d’une actualité qui en multiplie volontiers le principe dans une approche trop souvent exhaustive et dilatoire. Le deuxième est de rassembler des artistes d’une même génération qui témoignent d’un intérêt commun pour l’objet et dont la production, volontiers minimale, voire bricolée, est toujours pensée en relation avec la façon de l’exposer. Le troisième, enfin, est de mettre en scène leurs travaux selon un accrochage systématiquement partagé de salle en salle pour faire valoir tout à la fois leurs différences ou leurs complicités. Si le propos de Claire Le Restif n’a rien de manifeste, il met toutefois en évidence les rapports entre l’objet et l’architecture, le micro et le macro, le construit et le déconstruit, le design et l’ornement, l’organique et l’artificiel qui existent entre les travaux de ces artistes. Sans qu’aucun effet de contamination ne les lie, un jeu subtil d’interférences s’établit de l’un à l’autre qui contribue à en éclaircir le sens.

NOISIEL, La Ferme du Buisson, jusqu’au 13 février.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°512 du 1 décembre 1999, avec le titre suivant : Rayon mode

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque