Lundi 16 décembre 2019

Paris 4e

Rainer revisite l’œuvre de Victor Hugo

Maison de Victor Hugo du 6 octobre 2011 au 15 janvier 2012

Par Bertrand Dumas · L'ŒIL

Le 29 septembre 2011 - 300 mots

Quand l’art contemporain s’invite au Louvre ou à Versailles, les dialogues proposés avec les œuvres du passé cherchent parfois laborieusement leur pertinence ou leur légitimité.

Pari réussi, en revanche, pour la Maison de Victor Hugo qui a ouvert ses cimaises à l’artiste autrichien Arnulf Rainer, né en 1929. Celui-ci revisite depuis les années 1950 les œuvres de ses prédécesseurs. Après Rembrandt, Van Gogh ou Goya, Rainer a jeté son dévolu sur les dessins de Hugo pour concevoir, entre 1998 et 2002, une nouvelle série de « surpeintures » confrontée, pour la première fois, aux œuvres originales de l’écrivain dont elle s’inspire directement.

Entre les deux artistes, la magie opère. Rainer recouvre partiellement les dessins du poète, ou plutôt leurs reproductions, avec de l’encre de Chine, du pastel ou de l’acrylique, suivant sa pratique originale de la « surpeinture » (übermalungen). Le Viennois inverse ou agrandit jusqu’au détail les dessins sources de l’écrivain qu’il griffe à grands traits de crayon noir. Rainer accompagne et déforme à la fois le geste qui a précédé le sien. Dans l’énergie du trait et la vivacité des couleurs, se reconnaît le passé expressionniste d’Arnulf Rainer qui s’accommode parfaitement du graphisme tourmenté et parfois abstrait des dessins de Victor Hugo.

Ceux-ci, une trentaine, sont regroupés en séquences formelles qui répondent à l’univers lyrique et teinté de surréalisme de Rainer. Dans ses « surdessins », la tempête d’encre de Chine dissout les formes et emporte sur son passage les arbres, les bourgs et les clochers gothiques du poète. Contre toute attente, les recouvrements chaotiques d’Arnulf Rainer dévoilent en même temps qu’ils voilent la modernité toujours surprenante de l’œuvre dessiné de Victor Hugo.

Voir « Arnulf Rainer / Victor Hugo, surpeintures »

Maison de Victor Hugo, 6, place des Vosges, Paris-4e, du 6 octobre 2011 au 15 janvier 2012.

Légende photo

Arnulf Rainer "Sans titre", série "Hugo" (2000-2002) © Arnulf rainer

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°639 du 1 octobre 2011, avec le titre suivant : Rainer revisite l’œuvre de Victor Hugo

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque