Dimanche 24 janvier 2021

Questions à... Sarah Moon

Photographe et cinéaste

L'ŒIL

Le 29 septembre 2008 - 167 mots

Pourquoi sortir aujourd’hui chez Delpire votre monographie ?
Sans vouloir m’appesantir sur le temps qui passe, c’était le moment. En tout cas, j’en ai eu le désir et les circonstances m’y ont aidée. Coïncidences était en effet épuisé et je ne voulais pas rééditer cet ouvrage. Nous voulions encore faire un livre ensemble, Robert Delpire et moi. Et puis, il s’agit d’un moment précis de ma carrière. Je travaille depuis presque 40 ans, plus jamais je n’aurai autant d’années devant moi…

Quelle est la part du hasard dans votre travail ?
J’ai toujours l’impression que la mise en scène existe dès que je cadre, puisque je choisis de définir le sujet ou l’objet hors de son contexte ; je le mets en situation. Le hasard est un cadeau.

Quelle est votre relation aux univers de l’enfance et de la mort ?
Je me sens proche de l’enfance dans les larmes comme dans les joies. Enfant déjà, j’appréhendais la mort. Adulte, je l’appréhende plus encore pour l’avoir vue à l’œuvre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°606 du 1 octobre 2008, avec le titre suivant : Questions à... Sarah Moon

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque