Jeudi 13 décembre 2018

Pugnaire/Raffini énergie double

Musée national Pablo Picasso jusqu’au 13 mai 2013

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 22 avril 2013 - 287 mots

Bien que poursuivant chacun de leur côté leur œuvre personnelle – la peinture pour David Raffini, la sculpture et la vidéo pour Florian Pugnaire –, ces deux très jeunes artistes s’associent régulièrement sur des projets communs.

Leur univers singulier est habité de matériaux, de véhicules, d’engins à l’épreuve de la transformation et de la destruction. La forme cinématographique de leurs films est le résultat de catastrophes spectaculaires faites d’images vertigineuses, d’effets spéciaux dont ils signent la mise en scène, leur dimension fictionnelle étant accrue par le choix des sites de tournage : lieux de friches industrielles, paysages désertiques.

L’exposition du Musée national Pablo Picasso La guerre et la Paix permet de découvrir leur nouvelle production, Énergie sombre, dans laquelle un véhicule lancé à tombeau ouvert est l’objet d’une mise en scène époustouflante. La vidéo commence par l’image de la carcasse d’un camion dressée dans un paysage paisible et sans nuages. S’agissant d’une représentation inversée du crash, la machine suppliciée porte en elle son inéluctable anéantissement : dans une atmosphère de road movie, le film déroule le parcours fou du camion, qui s’acharne à traverser tous les obstacles que la nature lui oppose. Il se termine par l’explosion de sa carcasse abandonnée au milieu du champ.
La personnification de l’engin est un élément primordial à la tension narrative du film. Il nous renvoie immanquablement à Duel, sauf qu’ici l’objet n’a rien du monstre de Spielberg. Il joue un registre en dessous, apportant à la vidéo une note parodique qui n’affaiblit en rien la performance-limite de l’œuvre. La course effrénée de l’engin, ses déformations, sa déflagration évoquent plusieurs métaphores, dont celle de la création artistique, laquelle, pour reprendre les mots de Picasso, « est une somme de destructions ».

« Florian Pugnaire, David Raffini. Énergie sombre », Musée national Pablo Picasso La Guerre et la Paix, place de la Libération, Vallauris (06), www.musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/picasso

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°657 du 1 mai 2013, avec le titre suivant : Pugnaire/Raffini énergie double

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque