Musée Granet, Aix-en-Provence (13) Jusqu’au 2 octobre 2011

Planque au grand jour

Par Anouchka Roggeman · L'ŒIL

Le 23 juin 2011 - 352 mots

« C’est une immense satisfaction car nous avons le sentiment de combler un grand vide. Il y a dix ans encore, le Musée Granet n’avait que très peu d’œuvres du XXe siècle et de Cézanne, et maintenant nous devenons un lieu incontournable pour l’art de ce siècle », s’enthousiasme Bruno Ely, le directeur du musée. En 2003, cette institution reconnue de la région s’enrichissait de la collection Meyer, constituée d’œuvres majeures du XXe siècle. Il y a quelques mois, les trois cents œuvres de la collection Jean Planque rejoignaient à leur tour le musée pour une durée minimale de quinze ans.

Pour célébrer l’événement, une exposition de grande envergure est organisée. Outre l’intérêt de la collection, qui comprend les maîtres du XIXe et du XXe siècle, l’exposition raconte le parcours singulier d’un homme passionné d’art qui, à défaut de réussir une carrière de peintre, se mit à collectionner les artistes qu’il aimait imiter. Né en 1910 dans un petit village suisse, issu d’une famille très modeste, Jean Planque se fait très vite respecter pour son regard infaillible. Recruté par la Galerie Beyeler, il achète les œuvres des plus grands, parmi lesquels Redon, Degas, Gauguin, Giacometti, Picasso (quinze toiles) et encore Dubuffet (vingt toiles) auquel il voua une grande admiration. Fasciné par Cézanne qui restera pour lui une référence, il acquiert deux sublimes aquarelles, qui ouvrent l’exposition. Pour Bruno Ely, « la particularité de cette collection tient au fait que les œuvres que Jean Planque achetait étaient toujours originales et en avance sur leur temps. Elles témoignent d’un regard différent et moderne. » C’est le cas de deux peintures de Monet qui suscitaient peu d’intérêt à l’époque. C’est aussi le cas pour l’Art brut, défendu par Dubuffet, et pour les tableaux de Bonnard datant de la fin de sa vie.
Pour accueillir ce dépôt, un nouvel espace sera ouvert à quelques centaines de mètres du musée, dans une chapelle du XVIIe siècle. Il ouvrira en 2013, l’année de Marseille capitale européenne de la culture.

« Collection Planque. L’exemple de Cézanne »

Musée Granet, 18, rue Roux Alphéran, Aix-en-Provence (13), www.museegranet-aixenprovence.fr, jusqu’au 11 octobre 2011.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°637 du 1 juillet 2011, avec le titre suivant : Planque au grand jour

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque