Vendredi 4 décembre 2020

Photo de l’été

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 27 juin 2011 - 1100 mots

Festivals, rétrospectives et résidences se prêtent volontiers à la photographie. Tour d’horizon des expositions qu’il ne faut pas manquer cet été, de Manderen à Sète, en passant par Madrid et Bruxelles.

BRUXELLES, jusqu’au 11 septembre
Jeff Wall

EXPOSITION. Le photographe canadien a toujours revendiqué sa relation à l’art et à son histoire. Il nous donne la possibilité de le vérifier dans une exposition qui met en regard 25 de ses grands formats – un événement en soi – avec une centaine d’œuvres signées de photographes (Atget, Arbus, Frank…) et de plasticiens (Nauman, Flavin, Graham…).

Palais des beaux-arts Rue Ravenstein 23, Bruxelles (Belgique) www.bozar.be

MONTPELLIER, jusqu’au 30 octobre
Brassaï en l’Amérique

EXPOSITION. Après le Palm Springs de Doisneau, c’est au tour de l’Amérique en couleurs d’un autre géant du noir et blanc d’être redécouverte ce mois-ci. Invité en 1957 par le magazine Holiday à photographier New York et la Nouvelle Orléans, Brassaï, le champion des nuits parisiennes, utilise indifféremment le noir et blanc et (pour la première fois) la couleur. Le résultat est saisissant d’élégance et d’acidité. Pourtant, ses clichés demeurèrent inexploités… jusqu’à l’actuelle exposition de Montpellier.

Pavillon Populaire, galerie photographique de la ville de Montpellier, Esplanade Charles De Gaulle, Montpellier (34), www.montpellier.fr

ARLES, du 4 juillet au 18 septembre
Capa pose sa valise

FESTIVAL. C’est l’événement des Rencontres : les 4 500 négatifs de Capa, Chim et Taro perdus en 1939 puis retrouvés en 2007 à Mexico dans la fameuse « Valise de Capa » sont présentés, après New York, en Arles. L’occasion d’un nouveau regard porté sur les trois amis comme sur la guerre d’Espagne.

Les Rencontres d’Arles, Musée départemental Arles Antique, Arles (13) www.rencontres-arles.com

ARLES, du 4 juillet au 18 septembre
Que viva Mexico

FESTIVAL. L’année du Mexique en France ne sera pas le fiasco complet que le mélange des intérêts culturels et diplomatiques a provoqué en janvier dernier, les Rencontres d’Arles ayant pu maintenir leur programmation mexicaine. Au programme donc, une exposition sur la révolution mexicaine et des accrochages de photographes historiques, comme Graciela Iturbide, et d’autres de la génération 1970, comme Daniela Rossell.

Les Rencontres d’Arles divers lieux, Arles (13) www.rencontres-arles.com

DEAUVILLE, du 25 juin au 30 septembre
Capa en Normandie

EXPOSITION. Quand on pense à Robert Capa en Normandie, on se souvient d’abord du débarquement sur la plage d’Omaha Beach le 6 juin 1944. Deauville nous rappelle que le fondateur de Magnum est venu la photographier en 1952 à la demande d’un magazine américain. Un Capa, une fois n’est pas coutume, sur le théâtre d’opérations festives…

Exposition de plein air sur les planches de Deauville (14)

MANDEREN, jusqu’au 28 août
Doisneau, sa nouvelle mine

Rétrospective. Que reste-t-il à découvrir du célèbre humaniste ? Tout, raconte en substance cette riche exposition de près de 300 clichés qui choisit de montrer, à côté du Baiser de l’hôtel de ville, un Robert Doisneau inattendu (son reportage en couleurs sur Palm Springs en 1960), sinon inconnu (ses clichés pris dans le bassin houiller lorrain entre 1954 et 1973). Le tout dans un château fortifié du xve siècle superbement restauré.

Château de Malbrouck, site du conseil général de la Moselle, Manderen (57), www.chateau-malbrouck.com

PARIS, jusqu’au 21 août
Le Japon à Paris

EXPOSITIONS. S’il est une nation championne en photographie, c’est bien le Japon. Le Bal, lieu dédié aux images documentaires récemment ouvert à Paris, en fait une nouvelle fois la démonstration en accueillant trois figures majeures peu ou pas connues en Europe : Keizo Kitajima (né en 1954) ; Yukichi Watabe (1924-1993) et Yutaka Takanashi (né en 1935). Trois chocs garantis…

Le Bal, 6 impasse de la Défense, Paris (75) www.le-bal.fr

SETE, jusqu’au 10 juillet
Castro Prieto : souvenirs Sètois

RÉSIDENCE. C’est dans le cadre de la troisième édition du festival sétois Images Singulières (du 2 au 19 juin) que le photographe espagnol Juan Manuel Castro Prieto, invité en résidence, a réalisé un portrait en couleurs du petit port de pêche qui a su garder entier son caractère. Ses images dérobées à travers les vitrines du Miam ou derrière les grillages du vieux port restent accrochées quelques jours encore dans une chapelle désaffectée en plein cœur de Sète. Après, il faudra ouvrir les pages du livre paru aux éditions Images en manœuvre.

ImageSingulières, chapelle du Quartier-Haut, Sète (34), www.imagesingulieres.com

NORD-PAS-DE-CALAIS, diverses dates
Dans la collection du CRP

EXPOSITIONS. Dans le cadre de Béthune 2011, capitale régionale culturelle, le Centre régional de la photographie Nord-Pas-de-Calais montre sa collection à Béthune et dans plusieurs communes de l’Artois. Au menu : paysages et portraits signés de grands noms de la photographie.

À Béthune et dans une douzaine de communes de l’Artois www.bethune2011.fr

VENDÔME, jusqu’au 18 septembre
Promenades à Vendôme

FESTIVAL. Refusant toute thématique par définition contraignante, le festival Promenades photographiques associe promenade – 23 expositions disséminées dans une très jolie ville – et découverte – de Malik Nejmi à Denis Brihat. Quand festival rime avec estival…

Musée, manège, château, chapelle Saint-Jacques et autres lieux à Vendôme (41), www.promenadesphotographiques.com

LA GACILLY, jusqu’au 30 septembre
Un festival branché

FESTIVAL. La Gacilly n’est pas Vendôme. La commune bretonne place cette année son festival Peuples et nature sous le thème des fôrets et de ceux qui y vivent. Et l’on y croise Miquel Dewever-Plana de retour des fôrets amérindiennes, Marc Riboud ou encore Michael Kenna.

Divers lieux dans la ville La Gacilly (56) www.festivalphoto-lagacilly.com

CHALON-SUR-SAÔNE, jusqu’au 18 sept.
Voyage en intimité

EXPOSITION. De notre naissance à notre dernier anniversaire, il nous accompagne notre vie durant sans que nous ne sachions pourtant bien le définir… L’album de famille, objet biographique autant que photographique, tout à la fois personnel et anonyme, est le sujet de cette exposition qui tente d’en déterminer les fonctions et les usages. Un voyage dans l’intime autant qu’une réflexion ontologique sur la photographie.

Musée Nicéphore Niépce 28 quai des Messageries, Chalon-sur-Saône (71) www.museeniepce.com

MADRID, jusqu’au 27 août
Eugène Atget

EXPOSITION. Paris vous manque ? Direction Madrid ! La fondation madrilène présente une importante sélection (228 épreuves) du Paris disparu d’Atget respectant les thèmes chers à l’artiste : les petits métiers, les rues, les jardins…

Fondation Mapfre Paseo de Recoletos n° 23, Madrid (Espagne) www.exposicionesmapfrearte.com

PARIS, du 29 juin au 25 septembre
Jane Evelyn Atwood

EXPOSITION. Née à New York, Jane Evelyn Atwood est une grande dame de la photographie documentaire. Elle a cet été les honneurs de la Mep à Paris, où elle réside depuis 1971, qui promet, à côté d’une exposition des photographes révélés par la revue De l’air, de nous présenter une petite rétrospective de celle qui place les laissés pour compte au centre de son travail depuis plus de 35 ans. Une promesse est une promesse…

Maison européenne de la photographie 5/7 rue de Fourcy, Paris 4e (75) www.mep-fr.org 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°637 du 1 juillet 2011, avec le titre suivant : Photo de l’été

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque