Mercredi 24 octobre 2018

Philippe Cognée... Très urbain !

L'ŒIL

Le 1 juillet 2006 - 178 mots

Conçue par notre collaborateur Philippe Piguet, l’exposition Philippe Cognée (né en 1957) organisée dans les salles du château d’Arenthon, à côté d’Annecy, réu­nit un ensemble de peintures récentes de l’artiste. Plus que jamais tournées vers le monde urbain, celles-ci résultent, comme à l’accoutumée, d’un corpus d’images photographiées, filmées, captées parfois sur Internet, qui inspire et, paradoxalement, nourrit la technique du peintre.
Ce qui fait depuis vingt ans la renommée de Philippe Cognée trouve ici son plein épanouissement : la transfiguration d’un réel minutieusement observé, dans un style unique au flouté maîtrisé et une gamme chromatique qui n’appartient qu’à lui, camaïeu subtil de blancs, de gris tirant sur le bleu ou le noir.
Le peintre a sélectionné pour l’exposition des œuvres produites durant les dix dernières années, en plus d’un ensemble de créations monumentales réalisées spécialement pour l’occasion. Après celles d’Angers et d’Aigues-Mortes, Cognée continue d’enchaîner les expositions, en attendant la publication de sa première grande monographie à l’automne prochain.

« Philippe Cognée, Urbanographies », fondation pour l’Art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon, Alex (74), jusqu’au 29 octobre 2006.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°582 du 1 juillet 2006, avec le titre suivant : Philippe Cognée... Très urbain !

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque