Vendredi 18 octobre 2019

Paul Klee, l’œuvre sous toutes ses formes

L'ŒIL

Le 1 janvier 2003 - 606 mots

Normalement, sauf imprévu d’ordre politique, le Centre culturel Paul Klee de Berne devrait ouvrir en 2005. Cette future institution regroupera en un seul et même bâtiment les pièces de la Fondation Klee, celles du Musée des Beaux-Arts, les œuvres de la succession de la famille de l’artiste ainsi que certaines collections particulières de la ville. Choisir la ville de Berne comme lieu d’activité pour ce Centre culturel n’est évidemment pas un hasard. Klee est l’un des fils illustres de cette ville. Mais surtout, ces différents ensembles une fois rassemblés comptabiliseront près de 10 000 œuvres. En attendant cette inauguration, la Fondation Klee fourmille de projets, organisant au Japon une série d’expositions, travaillant ici à la touche finale du volumineux catalogue raisonné de l’œuvre de l’artiste, multipliant en Europe les colloques et autres manifestations liées à Klee. L’actuelle exposition au Musée des Beaux-Arts préfigure donc ce que le visiteur pourra découvrir dans près de trois ans. Avec 12 vastes salles, ce rassemblement d’œuvres constitue une sorte de rétrospective du travail de cet artiste mort en 1940. L’un des mérites de l’accrochage réside dans la complémentarité des ensembles d’œuvres qui montrent parfaitement son évolution. On retrouve donc des toiles de sa période munichoise, époque où Klee se rapproche du cercle du Blaue Reiter. Quelques peintures de Kandinsky, Franz Marc et Jawlensky démontrent la spécificité de l’engagement pictural de Klee à cette époque. De même, l’espace consacré à ses relations avec le Bauhaus, école où il enseigna de 1921 à 1932, se révèle fort instructif, notamment grâce aux diverses notes pédagogiques exposées. Celles-ci permettent de mieux cerner son enseignement et de voir combien ses cours reposaient sur une stricte étude des rapports colorés. La salle suivante propose un vaste ensemble de toiles abstraites du début des années 1930, moment où soudain il se passionne pour le langage géométrique de Piet Mondrian. Mais tout cela est relativement bien connu et à déjà fait l’objet de nombreuses expositions. La cinquième salle se révèle plus étonnante : elle présente une vingtaine de marionnettes qu’il réalise entre 1916 et 1925 pour son fils Félix. Rarement exposées, ces pièces, qui forment une espèce de cabinet de curiosités, méritent à elles seules le déplacement, tant le génie de Klee trouve là un moyen drôle et inhabituel pour s’exprimer. Tout aussi surprenantes sont les têtes expressives qu’il réalise vers la fin de sa vie. Masques grotesques, caricatures, physionomies monstrueuses sont peints dans des couleurs d’une extrême violence, rompant ainsi avec l’abstraction pointilliste de ses tableaux. Autre découverte, les gravures qu’il réalise au tout début de sa carrière alors qu’il est encore sous l’influence du classicisme.
La salle consacrée aux différents multiples de l’artiste est fort instructive. Souvent, les vastes rétrospectives laissent peu de place à ces productions négligées par les conservateurs bien qu’elles reflètent l’engagement de l’artiste pour un art à la portée de tous. Le cas de Klee n’échappe pas à la règle. Durant les années 30, il ne cesse de produire des gravures mais aussi des vases, des tapis, des tissus, qui tous répondent à son désir d’intervenir directement sur le marché de l’art en proposant des produits à prix réduits. On sait combien cette utopie, celle d’un art d’avant-garde pour les masses, fut dans une certaine mesure un échec. Pourtant, ces sublimes œuvres gardent aujourd’hui encore une puissance et une beauté rarement atteintes par ses camarades de l’époque. Au final, cette exposition restitue avec une parfaite pertinence l’évolution d’un artiste qu’il convient de redécouvrir, tant son talent échappe aux lieux communs et aux clichés que l’histoire nous a légués.

BERNE, Kunstmuseum, Hodlerstrasse 8-12, tél. 00 41 31 328 09 44, jusqu’au 26 mai.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°543 du 1 janvier 2003, avec le titre suivant : Paul Klee, l’œuvre sous toutes ses formes

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque