Dimanche 18 février 2018

Paul Dupré-Lafon, le décorateur des millionnaires

L'ŒIL

Le 22 août 2008

« Élégance, luxe et confort », ainsi pourrait-on résumer l‘esthétique de Paul Dupré-Lafon (1900-1971), l‘un des plus grands décorateurs de l‘Art Déco, au même titre que Jean-Michel Frank, Eileen Gray ou Robert Mallet-Stevens. À ce triptyque gagnant, on pourrait ajouter son goût pour les contrastes : Dupré-Lafon aime les associations insolites entre matériaux bruts (travertin, bois, laiton) et ceux d‘un plus grand raffinement (laque, tapas, parchemin...) ; il aime tempérer la rigueur géométrique d‘un bureau par la chaleur d‘un revêtement de cuir rouge, ou rehausser la noirceur d‘une table métallique de délicats effets d‘or. Ses décors intemporels séduiront les millionnaires des années trente tel Aristote Onassis, l‘un de ses plus fidèles commanditaires. La galerie De Vos fut l‘une des premières, dès les années soixante-dix, à redécouvrir l‘œuvre de ce créateur tombé alors dans l‘oubli. À l‘approche du centenaire de sa naissance, elle réunit une quinzaine de ses créations.

Galerie De Vos, jusqu‘au 24 octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°500 du 1 octobre 1998, avec le titre suivant : Paul Dupré-Lafon, le décorateur des millionnaires

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque