Lundi 16 septembre 2019

Paris 3e

Paris Libéré des travers de l’Histoire

Musée Carnavalet Jusqu’au 8 février 2015

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 24 juin 2014 - 296 mots

Il y a l’Histoire, avec ses faits et ses dates. Et il y a la manière de la raconter. Partant de ce constat et à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de la Libération de Paris, le Musée Carnavalet relit l’exposition qui s’est tenue en son sein en novembre 1944 sur cet événement.

À l’époque, son directeur François Boucher s’empresse de rassembler dès le lendemain précisément de la Libération une importante documentation photographique sur ces journées historiques pour la capitale, en faisant appel à la presse, aux administrations et aux particuliers, conscient « de faire l’Histoire ». Il organise dans le même temps une exposition inaugurée – est-ce un hasard ? – le 11 novembre 1944. Qu’y voit-on ? Un véritable plaidoyer pour les Parisiens, présentés comme les seuls acteurs de leur libération, et pour le général de Gaulle,dont le portrait ouvre et referme le parcours. Les photographies aux sujets symboliques et aux cadrages soigneusement choisis  assoient visuellement un gouvernement français, pourtant non constitué encore, et construisent l’image d’une capitale victorieuse, jeune et masculine. Exit donc les Alliés, les soldats étrangers, les femmes… Soixante-dix ans plus tard, l’exposition de 2014 éclaire ce récit à partir du même fonds en le recontextualisant grâce aux films et planches-contacts dont ont été tirées les images de 1944 et se penche sur leur manipulation. Un exemple frappant ? Celle du général allemand Von Choltitz, commandant en chef du Grand Paris, signant la reddition de Paris le 25 août. En réalité, sur cette photographie, le général est en train de remplir une réclamation à l’hôtel Meurice, devenue sa luxueuse résidence principale. En adjoignant la parole des oubliés et l’analyse du généticien Axel Kahn sur le fonctionnement de la mémoire, l’exposition offre là une belle leçon d’esprit critique face aux images et à l’information.  

« Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé »

Musée Carnavalet, 16, rue des Francs-Bourgeois, Paris-3e, www.carnavalet.paris.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°670 du 1 juillet 2014, avec le titre suivant : Paris Libéré des travers de l’Histoire

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque