Panorama minimal

L'ŒIL

Le 1 juin 2004

« A Minimal Future ? » est la première rétrospective de grande envergure à examiner l’émergence et les fondations de l’art minimal. Dans le centre de Los Angeles, sur California Plaza, l’exposition occupe tout le musée d’Art contemporain avec plus de cent cinquante pièces datant de 1958 à 1968. Avec une mise au point précise sur la sculpture et la peinture, le contexte historique est largement souligné. Tous les ténors du « Minimal » sont abondamment présentés : Carl Andre, Michael Asher, Richard Artschwager, Jo Baer, Robert Barry, Larry Bell, Ronald Bladen, Mel Bochner, John Chamberlain, Judy Chicago, Dan Flavin, Dan Graham, Robert Grosvenor, Hans Haacke, Eva Hess, Douglas Huebler, Ralph Humphrey, Robert Huot, Robert Irwin, Patricia Johanson, Donald Judd, Craig Kauffman, Sol LeWitt, Robert Mangold, Brice Marden, Agnes Martin, John McCracken, Paul Morgensen, Robert Morris, Bruce Nauman, David Novros, Claes Oldenburg, Dorothea Rockburne, Robert Ryman,
Richard Serra, Tony Smith, Robert Smithson, Franck Stella, Anne Truitt et Lawrence Weiner.
Les œuvres sont ici considérées à la lumière de l’abstraction moderniste, de l’invention dans
la composition et de l’art conceptuel, mais aussi vis-à-vis du Pop Art. C’est ce que souligne le commissaire de l’exposition, Anne Goldstein : « En contribuant à la compréhension des origines de l’art minimal et à son expansion dans un contexte historique et artistique, l’exposition propose un large forum qui reconsidère ce mouvement comme un des plus significatifs du XXe siècle. » La spiritualité qui s’en dégage rompt radieusement avec l’agitation de la mégapole mais s’est propagée à l’unisson dans toute la ville : le Getty Center propose une série de conférences sur « Structures et systèmes : l’art minimal aux USA » ; le Lacma une précieuse exposition : « Derrière la géométrie, les expérimentations de la forme de 1940 à 1970 » qui explore les avant-gardes après la Seconde Guerre mondiale aussi bien en Europe qu’en Amérique du Nord et du Sud.

« A Minimal Future ? », LOS ANGELES, Museum of contemporary art, 250 South Grand Avenue, tél. 213 626 6222, jusqu’au 2 août ; « Beyond Geometry : Experiments in Form, 1940-1970 », County Museum of Art, 5905 Wilshire Boulevard, tél. 323 857 60 00, 13 juin-10 octobre. Conférences « Structure and Systems : Minimal Art in the United States » Getty Center, tél. 310 440 7300.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°559 du 1 juin 2004, avec le titre suivant : Panorama minimal

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque