musée

Music entre Venise et le XVIIIe

L'ŒIL

Le 1 décembre 1999

Venise reste le sujet incontournable de l’œuvre peint de Zoran Music. Ses toiles de la cité des Doges se déclinent en plusieurs périodes et sur de subtiles variations, de 1943 à nos jours, mais c’est entre 1981 et 1984 que l’artiste obtient un résultat totalement harmonieux traduisant une « maîtrise de son expression ». Le Musée Cognacq-Jay spécialisé dans le XVIIIe siècle, a toutefois choisi de présenter un large panorama pictural : de très rares aquarelles de la période 1946-1949, des peintures entre 1946 et 1985 et de nombreux dessins. L’exposition, conçue par Jacqueline Lafargue, privilégie par ailleurs la confrontation entre ces peintures et la collection permanente du musée.

PARIS, Musée Cognacq-Jay, 18 janvier-16 avril, cat. éd. Paris-Musées, 112 p., 86 ill., 195 F.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°512 du 1 décembre 1999, avec le titre suivant : Music entre Venise et le XVIIIe

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque