Mercredi 13 novembre 2019

Musée de l’hospice Saint-Roch, Issoudun (36) Jusqu’au 18 septembre 2011

Lumineuse Anna-Eva Bergman

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 24 juin 2011 - 246 mots

Complétant l’exposition sur les tapisseries et cartons d’artistes du XXe siècle, où son travail est représenté, la rétrospective « Un long voyage à travers des terres inconnues : de la caricature à l’abstraction » a pour but de faire (re)découvrir Anna-Eva Bergman (1909-1987).

Cette peintre française d’origine Suédoise, qui fut la femme de Hans Hartung, présente un travail poétique reposant sur une mystique de la lumière. Deux salles permettent aux visiteurs de l’hospice Saint-Roch de prendre la mesure de son talent : cent cinquante dessins, peintures, gravures et tapisseries sont exposés. Artiste protéiforme, elle commença dans les années 1930 dans la caricature, au service de son engagement contre le nazisme, avant de s’orienter à partir de 1949 vers l’abstraction ; elle « oublie » alors la figuration, partageant l’esprit d’un Adorno qui considérait qu’on ne pouvait plus penser, ou figurer, après Auschwitz.
Dans sa peinture, dont deux séries sont montrées ici (Horizons et Planètes), Bergman prend le large. On assiste bientôt « à des sortes de surgissements dont on ne sait s’ils sont célestes ou telluriques » (Michel Seuphor). Ses tableaux iridescents, d’or et d’argent, sont abstraits, mais cela ne les empêche pas de se souvenir de la lumière norvégienne. Cette œuvre, subtile, bénéficie d’une lumière intérieure qui vient éclairer notre œil pour reconsidérer notre rapport au monde.

« Anna-Eva Bergman. Un long voyage à travers des terres inconnues : de la caricature à l’abstraction »

Musée de l’hospice Saint-Roch, Issoudun (36), www.issoudun.fr, jusqu’au 18 septembre 2011.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°637 du 1 juillet 2011, avec le titre suivant : Lumineuse Anna-Eva Bergman

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque