Mardi 18 décembre 2018

musée

Londres revisite l’impressionnisme

Par Adrien Goetz · L'ŒIL

Le 1 décembre 2000 - 287 mots

une énième rétrospective consacrée à l’impressionnisme. Comment présenter plus de 60 chefs-d’œuvre de Manet, Monet, Renoir, Morisot, Sisley, Pissarro ou Van Gogh sans lasser le public, maintenant habitué à ces grandes manifestations thématiques ? Simplement, en proposant une réflexion, non plus sur les sujets représentés, mais sur la manière, cette touche révolutionnaire des impressionnistes qui a suscité tant de commentaires réducteurs. Dès la première exposition impressionniste, en 1874, la critique est simple, le mythe se forge : proches du « papier peint à l’état embryonnaire », ces tableaux exécutés à toute vitesse, ressemblent à des esquisses. L’exposition de Londres démontre que Manet déjà, avec une œuvre réalisée  dix ans avant l’exposition de 1874, Courses à Longchamp, avait imposé ce « faire d’esquisse » au service de la représentation du mouvement. Les études de Corot, la touche vive de Delacroix avaient ouvert la voie. Restait à oser montrer ces œuvres au public des années 1870, qui les considérait comme des pochades. La révolution serait-elle dans le regard du public plus que dans la touche, qui n’est pas si nouvelle que cela ? Second problème paradoxal : si cette touche impressionniste, qui donne l’illusion du mouvement et de la rapidité, était le résultat d’un patient travail qui pouvait durer plusieurs semaines ? Renoir et Monet ont étudié longuement les reflets sur l’eau à La Grenouillère en 1869. L’idée de la rapidité est contredite par une lenteur calculée, par des semaines passées à revenir, à la même heure, au bord de l’eau. Et si c’était là la véritable et, contrairement à l’apparence, fort complexe révolution d’une peinture qui produit les signes de l’immédiateté, qui vise à rendre surtout l’apparence, l’impression, de l’instant ?

LONDRES, The National Gallery, jusqu’au 28 janvier.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°522 du 1 décembre 2000, avec le titre suivant : Londres revisite l’impressionnisme

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque