Mardi 25 septembre 2018

Lille3000

L'ŒIL

Le 1 octobre 2006 - 355 mots

L’Inde n’a plus de frontières, elle s’exporte et s’expose dans chaque quartier, chaque faubourg, histoire d’insuffler ses couleurs et d’éclairer les froides saisons de la région Nord. Lille surfe sur son dynamisme de capitale culturelle européenne en 2004 et envoie cet hiver une carte postale artistique, sous le titre évocateur de « Bombaysers de Lille ». Au programme des festivités, l’Inde sous toutes ses facettes, entre Taj Mahal et Mittal.
La visite commence à la gare Lille-Flandres, transformée pour l’occasion en un palais indien. La Rambla des éléphants, installation de douze imposants pachydermes et d’une cohorte d’Indiens en sari par le décorateur des films bollywoodiens Nitin Desai, donne le ton. Le tri postal lillois, désormais lieu d’exposition, décline clichés et vidéos de Bombay, Maximum City. Sons et images s’entrechoquent en une appréhension sensible de la ville aux dix-huit millions d’âmes. Si l’éclectisme divise, il  rassemble ses habitants en une unité confessionnelle. Le Troisième œil présente cette vision
intemporelle de l’Inde mystique, où les croyances d’hier nourrissent encore la spiritualité contemporaine.
Subodh et Shilpa Gupta, Mukul Patel, de nombreux artistes se renvoient leurs visions d’un pays en pleine mutation. D’autres villes de la région Nord associées au projet se métamorphosent au gré de manifestations diverses. L’Espace croisé de Roubaix invite Pushpamala N. et ses tirages féministes à investir le centre d’art contemporain. Native Woman of South India : Manners and Custom lève le sari sur les aspirations de jeunes Indiennes, entre héroïnes de papier glacé et images de publicité.
Le périple indien se poursuit en Belgique, au Bozar de Bruxelles. Des visions prospectives de jeunes plasticiens de New Delhi à la mise en lumière de l’énergie cosmique de la mythologie, rien n’est omis de la création indienne, qu’elle soit ancestrale ou contemporaine. Enfin, les maisons Folies ancrées ci et là à Mons-en-Barœul ou Villeneuve-d’Ascq, Tourcoing et Maubeuge sont également le théâtre de manifestations. Le coup d’envoi des festivités sera donné le 14 octobre lors de la Parade à l’indienne sur la Grand Place.

« Lille 3000, le voyage continue/ Bombaysers de Lille », Lille (59), du 14 octobre au 14 janvier 2007, programme et réservations sur www.lille3000.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°584 du 1 octobre 2006, avec le titre suivant : Lille3000

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque