Dimanche 17 janvier 2021

Paris 8e

L’étonnant Philippe Halsman

Jeu de Paume jusqu’au 24 janvier 2016

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 14 décembre 2015 - 279 mots

« Pour moi la photographie peut être une chose à la fois la plus profondément sérieuse et extraordinairement amusante », disait Philippe Halsman, portraitiste célèbre de Salvador Dalí­, Marilyn Monroe et Alfred Hitchcock, tout aussi renommé pour ses portraits de personnalités photographiées en train de sauter.

Dans leur exposition, Anne Lacoste, conservateur au Musée de l’Élysée à Lausanne, et Sam Stourdzé, son ancien directeur aujourd’hui à la tête des Rencontres d’Arles, allient les deux, le sérieux, le facétieux et le jubilatoire. Construite à partir de deux fonds privés jusqu’à présent inaccessibles, leur analyse détaille le processus créatif de cet auteur talentueux, à l’impressionnante inventivité de bout en bout. Si les focus sur Marilyn Monroe, Dalí ou sur la « jumpologie » développent entre images iconiques et inédites son approche du portrait, la première salle dédiée aux années parisiennes éclaire sur la construction de son langage et sur le rôle de son amitié indéfectible, déterminante, avec Jean Painlevé, qui, lors de son arrivée à Paris et la création de son studio en 1931 à l’âge de 25 ans, lui offrit le meilleur appareil photo disponible du moment et l’introduisit dans le milieu intellectuel français. Les années 1930, fondatrices mais peu étudiées, montrent que tout est déjà là : le goût pour le portrait, la mise en scène, l’étude des expressions, mais aussi l’expérimentation sous l’influence de la Nouvelle Vision et du surréalisme. La reconnaissance, le succès sont tout autant au rendez-vous durant cette période parisienne. Placée en fin de parcours, la sélection de cartes de vœux réalisées entre 1946 et 1978 par le couple Halsman, rappelle quant elle l’implication de toute la famille dans cette aventure et son indéfectible humour.

« Philippe Halsman. Étonnez-moi »

Jeu de Paume, 1, place de la Concorde, Paris-8e, www.jeudepaume.org

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°686 du 1 janvier 2016, avec le titre suivant : L’étonnant Philippe Halsman

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque