Dimanche 8 décembre 2019

Chapelle Saint-Pry et Lab-Labanque, Béthune (62)

Les Trois Grâces et leurs suivantes

Jusqu’au 31 décembre 2011

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 17 novembre 2011 - 349 mots

Une œuvre de Cranach l’Ancien (1472-1553) à Béthune, c’est une opportunité. Lorsqu’il s’agit des Trois Grâces, chef-d’œuvre du peintre de la Renaissance allemande acquis récemment par le Musée du Louvre, cela devient un événement !

La ville peut pavoiser, ce prêt exceptionnel consenti par l’institution parisienne est lié au programme Béthune capitale régionale de la Culture 2011. Il fait l’objet de deux expositions : la première à la Chapelle Saint-Pry propose des variations autour du tableau avec des œuvres émanant des collections du Louvre et de musées régionaux ; la seconde dévoile au Lab-Labanque, à travers des créations produites pour le Louvre, le regard porté par des artistes contemporains sur les œuvres du passé.

Comme l’attestent les œuvres de Rubens, Barye, Falconet ou Boucher présentées dans le premier espace, les artistes n’ont eu de cesse au fil des siècles d’étudier les œuvres du passé. Pour apprendre et comprendre les travaux des génies qui les ont précédés. Ici le thème du nu féminin permet d’associer la représentation de la beauté intemporelle aux formes évolutives de l’art, celui-ci changeant d’apparence selon les arrière-pensées de l’époque qui le peint. L’œuvre de Cranach en est à ce titre un exemple parfait.

Le second espace pose l’éternelle question : pourquoi montrer de l’art contemporain en regard de l’art ancien ? Tout simplement pour nouer un dialogue entre les artistes et les œuvres à travers les âges et les styles, et introduire un regard neuf sur des objets collectés au cours des siècles. La vision personnelle de l’artiste offre une nouvelle lecture des chefs-d’œuvre du passé. Celui-ci s’empare d’une œuvre, l’explore pour mieux s’en éloigner et propose une recréation libérée de la tradition purement figurative. Les créations présentées sous forme de peintures, dessins, céramiques, vidéos ou photos sont de factures prestigieuses : Louise Bourgeois, Nan Goldin, Jan Fabre, Jean-Michel Alberola, pour ne citer qu’eux, ont exploré le sujet sous toutes ses facettes.

Voir

« Les Trois Grâces », Chapelle Saint-Pry, rue Saint-Pry, Béthune (62), tél. 03 21 68 40 74.

 « Le Louvre revisité par l’art contemporain », Lab-Labanque, 44, place Georges-Clemenceau, Béthune (62), www.lab-labanque.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°641 du 1 décembre 2011, avec le titre suivant : Les Trois Grâces et leurs suivantes

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque