Samedi 28 novembre 2020

Paris-14e

Les singulières explorations du photographe Dlubak

Fondation Henri Cartier-Bresson - Jusqu’au 29 avril 2018

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 22 février 2018 - 279 mots

PARIS

Les habitués des expositions de la Fondation Henri Cartier-Bresson pourraient être décontenancés par les photographies de Zbigniew Dlubak.

Acteur majeur de la scène artistique polonaise des années 1960-1970, Zbigniew Dlubak est loin, dans sa perception, conception et usage du médium, des photographes programmés d’ordinaire. Le rôle qu’il a tenu en Pologne dans le renouveau de la photographie, l’importance de ses écrits et de ses actions sur la scène artistique par le décloisonnement des arts qu’il revendiquait, n’est toutefois pas sans ramener à l’Italien Guido Guidi (né en 1941), présenté en ces lieux en 2014, photographe et théoricien lui aussi majeur dans son pays. Zbigniew Dlubak (1921-2005) est peu connu en France.

Se découvrent donc une œuvre et le parcours d’un homme qui se destinait à devenir peintre avant de goûter à la photographie pour les expérimentations visuelles qu’elle lui ouvre. Le langage artistique qu’il développe dans les années 1946-1950 est imprégné des traditions constructivistes et surréalistes d’avant-guerre. Les explorations photographiques du corps ou des mains des années 1960-1970 ramènent pour leur part à ce que John Coplans menait de son côté au même moment.

La juxtaposition de dessins et de tirages, de catalogues et de photographies d’expositions dans les vitrines convoque tout à tour l’artiste, le théoricien de l’art, l’enseignant, le galeriste et le commissaire d’expositions. Ces différents aspects se trouvent particulièrement bien développés dans le catalogue par Éric de Chassey et Karolina Zienbinska-Lewandowska, commissaires de l’exposition. Dans l’exposition, l’absence de recontextualisation du parcours et des positionnements de Dlubak dans ce que vivait la Pologne durant ces années fait, à ce titre, cruellement défaut.
 

informations

« Zbigniew Dlubak, héritier des avant-gardes »,
Fondation Henri Cartier-Bresson, 2, impasse Lebouis, Paris-14e, www.henricartierbresson.org 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°710 du 1 mars 2018, avec le titre suivant : Les singulières explorations du photographe Dlubak

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque